Des concerts en pagaille au Reflektor

Au Reflektor, les semaines complètement dingues se succèdent à un rythme effréné. Ce sera encore le cas à partir de vendredi, avec pas moins de six événements programmés en neuf jours. Rock, pop, hip hop… il y en aura pour tous les goûts, pour le plus grand bonheur des amateurs de découvertes musicales.

On commencera en force avec la venue de CelKilt et La Horde ce vendredi. A quelques jours de la Saint-Patrick, la place Xavier Neujean prendra des accents celtiques et résolument festifs. Les deux formations sont en effet connues pour leur capacité à transformer n’importe quelle salle de concert en irish pub bouillonnant. De quoi débuter le week-end sous les meilleurs auspices.



Samedi, place à une affiche qui ravira à coup sûr les nostalgiques des années ’90. The Lemonheads se produira en effet en cité ardente, histoire de présenter l’album de reprises qu’ils viennent de publier. Révélés par leur cover du « Mrs. Robinson » de Simon & Garfunkel, les américains ont connu la gloire pendant une bonne partie des ninetites. « It’s a Shame About Ray », « Confetti » et « Into Your Arms » figurent parmi les plus grands succès d’une formation qui a sombré dans l’anonymat suite aux problèmes personnels de son leader, le beau gosse Evan Dando. Celui-ci semble aujourd’hui dans de meilleures dispositions, ce qui devrait valoir un joli saut dans le passé pour les anciens MTV-kids.



Des concerts non-stop de mercredi à samedi !

Le mercredi 13, le marathon musical pourra réellement débuter avec la venue du rappeur Bas. Né à Paris mais élevé à New York, Abbas Hamad a explosé au grand jour à la sortie de « Milky Way », son troisième album studio. Les gamers ont notamment pu entendre son hyper-jouissif « Tribe » dans la bande-son du jeu vidéo FIFA 19. Bonnes vibrations garanties.



Le lendemain, on restera dans la bonne humeur, mais dans un registre plus pop, avec la venue de Grandgeorge en cité ardente. En octobre dernier, le chanteur français installé à Bruxelles revenait sur le devant de la scène avec « Face to Faith », un deuxième album où il dévoilait de nouvelles facettes de son talent. On se réjouit de découvrir le résultat sur scène. Quelques heures plus tard, ce sera au tour de Bastian Baker de venir ravir ses fans. L’ancien coach de The Voice sera là pour défendre son quatrième album, sobrement baptisé « Bastian Baker ».



Une semaine aussi chargée ne pouvait s’achever que par un feu d’artifice. Il sera proposé par le rappeur français Josman, dont le concert au Reflektor affiche complet depuis des semaines. Quelques mois avant les Ardentes, où il se produira le samedi 6 juillet, l’auteur de l’hymne « Dans le vide » viendra montrer de quel bois il se chauffe. De quoi terminer en beauté ces neufs jours d’émotions musicales.



G.S.

> CelKilt + La Horde, le 08/03 à 20h (16 euros)
> The Lemonheads + Karl (from Last Days of April), le 09/03 à 20h (26,50 euros).
> Bas, le 13/03 à 20h (19,50 euros).
> Grandgeorge, le 14/03 à 20h (17,50 euros)
> Bastian Baker, le 15/03 à 20h (31,50 euros)
> Josman, le 16/03 à 20h (complet)
> Préventes disponibles au Reflektor, au MediaMarkt, à la Fnac, au stand infos de Belle-Ile et sur www.reflektor.be

Crédit photo : Boris Görtz Benuts

Les commentaires sont fermés.