Exposition - Page 4

  • Après 5 ans, « La Fête de la Pierre » est de retour au Musée de Sprimont

    DSC01041.JPG

    La traditionnelle « Fête de la Pierre » viendra ponctuer ce samedi la 21e édition des « Rencontres Internationales de Sculpture » au Musée de la Pierre de Sprimont. Un retour aux sources pour cette grande fête qui, faute de moyens financiers ces cinq dernières années, n’avait plus eu lieu depuis 2009.

     

    Débutée le 6 août dernier, la 21e édition des « Rencontres Internationales de Sculpture » se clôturera ce dimanche au Musée de la Pierre de Sprimont. Comme c’était le cas tous les deux ans début des années 2000, cet événement se clôturera en beauté avec une journée de samedi placée sous le signe de la fête. « Nous fêtons un double événement », intervient Florence Dufrasne, la conservatrice du Musée. « Non seulement nous célébrons le retour de cette fête mais nous accueillons également un nouvel ouvrage consacré au secteur de la pierre dans la région de Sprimont. » En effet, le livre « Sprimont gravé dans la pierre » sera disponible à partir de ce week-end au Musée de la Pierre mais sera également en vente au prix de 15 euros au hall omnisports lors de la journée de samedi. « Cette année, nous pouvons compter sur l’apport de subsides mais également sur l’arrivée de différents sponsors qui ont rendu tout cela possible », se réjouit Florence Dufrasne. « Et l’engouement du public est au rendez-vous. Le repas de 300 couverts prévu samedi à 18h00 affiche complet depuis quelques jours. » Mais rassurez-vous, vous pourrez néanmoins assister à toutes les animations prévues lors de cette grande journée festive.

     

    Une journée qui débutera dès 10h00 avec une visite libre et entièrement gratuite du Musée de la Pierre jusque 15h00. Vous pourrez ainsi admirer les différentes sculptures réalisées durant les « Rencontres Internationales » par les seize artistes présents. « Il sera encore possible d’assister à cet événement le dimanche en guise de journée de clôture. Mais toutes les œuvres devraient être terminées samedi. » Le grand spectacle « Son et Lumière » est prévu aux alentours de 21h30 sur le site des carrières de Sprimont, dans le fond du trou d’extraction. « Vu le temps, nous vous conseillons de vous munir de chaussures adéquates. Ce sera un spectacle haut en couleurs avec des comédiens costumés, des danseurs, de la pyrotechnie et un grand feu d’artifice en guise de clôture. » Signalons encore qu’il vous sera possible de prendre un dernier verre ensuite en musique dans le hall omnisports situé à quelques pas dans la même rue. L’entrée au spectacle est de 5 euros pour les adultes (gratuit pour les moins de 12 ans).

     

    > A NOTER

     

    L’adresse du jour : rue des Potiers, 13 à Sprimont.

     

    Infos : www.sprimont.be ou au 04/382.21.95.

  • Un bilan positif pour Le Cadran à Liège qui annonce sa 3e saison

    Cadran.jpg

    Hier avait lieu au Cadran la conférence de presse annuelle qui annonce la nouvelle saison. L’occasion pour les responsables de ce lieu culturel et nocturne liégeois de dresser le bilan de leur 2e saison. Un bilan positif conjugué à une ligne de conduite ancrée dans la continuité à l’aube d’une nouvelle saison qui s’annonce des plus passionnantes.

     

    Fort de ses nombreux concepts récurrents, Le Cadran peut se targuer d’avoir affiché régulièrement « Sold Out » lors de défunte saison. « Le système des préventes marche à merveille », intervient Bastien Braconnier, le responsable communication du Cadran. « Nos soirées ont rencontré un joli succès. Nous avons remarqué que nous drainons désormais un public de plus en plus large. Un public très diversifié qui nous vient de plus en plus loin. » Au rayon des soirées qui ont fait la renommée et le succès du Cadran, on pointera les thématiques « Retro 80, 90 et 2000 ». « En effet, il y a un réel engouement de la part des Liégeois pour ces soirées qui font appel à notre côté nostalgique. Mais ce ne sont pas les seules. Le concept Super Fly fait également partie de nos valeurs sures. Je peux déjà vous annoncer qu’elles seront encore présentes chez nous dès la rentrée. La prochaine date est d’ailleurs fixée au samedi 6 septembre à l’occasion de la 60e édition. » Rayon programmation, on pointera encore le retour annoncé du DJ liégeois Charles Schillings qui viendra présenter son nouvel album le 12 septembre, la venue de nombreuses pointures internationales des platines comme le Hollandais Joris Voorn le 20 septembre ou encore un grand festival dédié aux arts électronique du 30 septembre au 3 octobre. « Le BAM festival est organisé en collaboration avec l’école des Beaux-Arts de Liège et proposera un large panel d’activités liées à la culture numérique. » Un temps évoqués par le passé, les problèmes de voisinages liés aux nuisances sonores semblent désormais révolus. « Nous avons résolu tous ces petits soucis. Nous n’avons plus enregistré de plaintes récemment. Nous restons cependant attentifs et en contact permanent avec les riverains quant aux éventuelles nuisances. Nous avons d’ailleurs planifié une action de prévention dans ce cadre pour la rentrée. »

     

    La 2e saison en quelques chiffres

     

    85.000 personnes. En tout, Le Cadran a accueilli plus de 85.000 personnes sur la saison écoulée. Un beau succès dans les chiffres pour les différents intervenants.

     

    152 artistes. C’est le nombre d’artistes, DJ’s, musiciens, peintres et autres graphistes qui se sont produits en 2013-2014 dans les trois espaces du Cadran.

     

    167 événements publics. Sur les dix mois que compte la saison culturelle, le Cadran a proposé 167 événements publics mais également 46 événements privés entre ses murs.

     

    21 soirées « Sold Out ». Parmi les 167 événements publics proposés au Cadran, 21 peuvent se venter d’avoir affiché complet.

     

    « Pas de concurrence avec les Congressistes »

     

    Le vendredi 5 septembre prochain ouvrira le nouveau bar des « Congressistes » au Palais des Congrès. Un endroit entièrement rénové qui devrait proposer une programmation « underground » assez similaire à celle du Cadran. « Nous ne nous situons pas du tout dans une logique de concurrence », rassure Bastien Braconnier. « Nous sommes en contact avec Tony Vermiglio qui va gérer les lieux. Nous nous orientons plutôt vers une collaboration et des échanges attentifs afin de respecter mutuellement nos programmations respectives. » Un son de cloche que confirme Tony Vermiglio. « En effet, il serait bête et inutile de nous tirer dans les pates. Qui plus est, nous ne disposons pas de la même capacité d’accueil. Notre contexte sera différent de celui proposé par Le Cadran. »

  • Place Saint-Lambert: la plus laide façade de Liège restaurée à l’identique

    Artefum.jpg

    Jeudi dernier avait lieu place Saint-Lambert à Liège l’inauguration officielle de la nouvelle façade de la librairie Artefum. Bâtiment datant du 18e siècle, cette librairie était connue des Liégeois comme étant l’une des plus anciennes enseignes du centre-ville mais également pour avoir la réputation d’être la plus laide façade de la Cité ardente.

     

    Aujourd’hui rénové à l’identique, Artefum a retrouvé ses couleurs et sa belle façade d’antan. « J’ai repris ce commerce en mars 2012 », nous explique Mathieu Brion à la base du projet. « Les anciens exploitants étaient en place depuis plus de 35 ans et n’avaient jamais effectué aucun travaux. » Cet ancien libraire amateur de vieilles pierres décide alors d’entreprendre le projet fou de redonner un éclat de jeunesse au bâtiment. « Nous avons débuté par le rez-de-chaussée. Rapidement, nous nous sommes rendu compte de l’ampleur de la tâche. Ce fut un travail titanesque de près de deux ans. » En enlevant les affreux bardages métalliques qui conféraient à cette façade une allure des plus austères, Mathieu Brion a rencontré quelques soucis. « C’était monstrueux. On pensait initialement uniquement refaire la façade. Mais vu l’ampleur des dégâts, nous avons introduit un second permis de bâtir en mars 2013 afin de tout refaire à l’identique. Le but étant de retrouver les lieux comme ils étaient 200 ans auparavant. »

     

    Artefum 2.jpgAprès le rez-de-chaussée, c’est tout le reste de l’immeuble qui a été restauré à l’identique. « Je me suis beaucoup documenté. J’ai consulté de nombreux bouquins et des archives de l’époque afin de pouvoir donner au lieu un aspect le plus proche possible de la réalité de l’époque. Nous avons même carrément désossé un mur mitoyen et refait tout le toit. Ce qui n’était pas prévu dans nos plans de départ. En tout, ce fut un projet de 16 mois. Mais le résultat vaut le coup. » Aujourd’hui, l’ancienne plus laide façade de Liège peut se targuer d’être devenue l’une des plus belles du centre-ville. Un véritable atout pour la place Saint-Lambert et les nombreux visiteurs qui découvrent Liège. « Nous avons même reconstitué le lettrage de l’époque sur la façade blanche. » Librairie spécialisée dans la vente de tabac, cigarette et cigare, Artefum c’est une équipe de quatre personnes avec Mathieu Brion entouré de ses collaborateurs Arnaud, Marianne et Ariane. « Enfin, en 2015 nous projetons de construire une pièce entièrement dédiée aux cigares. »