Festivals - Page 5

  • Clap 12e pour le festival du film policier de Liège

    12e FIFPL.JPGLa 12e édition du Festival International du Film Policier de Liège est en route ! Le FIFPL vous attend dès aujourd’hui, et durant tout ce week-end, au cinéma Palace au centre-ville. La soirée de gala en hommage à Robert Hossein ce vendredi soir et la cérémonie de clôture dimanche auront lieu au Kinepolis de Rocourt.

    Hier jeudi avait lieu au Palais des Princes-Evêques la traditionnelle conférence de presse du festival en compagnie d’une partie du jury. L’invité d’honneur qui succèdera cette année à Alain Delon est le comédien, metteur en scène, scénariste et réalisateur français Robert Hossein. Ce dernier arrive à Liège ce midi et sera mis à l’honneur ce soir dès 20 heures lors d’une cérémonie de gala qui aura lieu au complexe cinématographique Kinepolis à Rocourt.

    « Notre objectif est d’atteindre les 10.000 personnes en salle », rappelait Cédric Monnoye le directeur du Festival. « Toutes nos activités durant ce festival, dont le Grand Procès, affichent pratiquement déjà complet. Voilà qui augure un beau succès pour cette nouvelle édition. » Si Robert Hossein n’était pas encore arrivé hier en Cité ardente, une partie du jury, dont les comédiennes Véronique Genest et Eva Darlan, était déjà de la partie. « Ce festival, c’est bien plus qu’une simple récréation », nous livrait Eva Darlan, présidente du jury 2018. « C’est aussi une belle opportunité de découvrir des films internationaux. Je peux vous dire que nous avons déjà pu visionner quelques bijoux. Et puis, la Belgique est une terre de bonheur pour les artistes. »

    Bien connue du grand public pour son rôle du commissaire Julie Lescaut dans la série du même nom, Véronique Genest abondait dans le même sens. « J’adore revenir en Belgique ! Le public belge est très réceptif et sans complexe. Moi, ma vie est une récréation. J’adore mon métier. Faire partie de ce jury est un vrai bonheur. Cela ne m’embête pas du tout que l’on me parle de Julie Lescaut. J’en garde un magnifique souvenir. Mais ce rôle reste un rôle comme un autre. Ça ne fait pas pour autant de moi une spécialiste du genre policier. » Véronique Genest devrait bientôt faire son retour à la télévision dans une fiction écrite et réalisée par Isabelle Mergault. « Nous travaillons ensemble depuis un petit temps sur ce projet. En attendant, je prépare une pièce de théâtre avec Martin Lamotte. »

    Notons qu’il reste des places pour assister aujourd’hui, demain samedi et dimanche aux projections au cinéma Palace. Retrouvez la programmation complète sur le site www.fifpl.be. VINCENT ARENA

  • Le jazz s’invite en cité ardente

    Il n’y a pas que le rap et le rock dans la vie. Régnant en maître sur la programmation des festivals musicaux, ces deux genres ultra-populaires laissent heureusement de temps en temps la place à d’autres styles que l’on a moins souvent l’occasion d’entendre. Ce sera notamment le cas du 3 au 6 mai avec le festival Jazz à Liège, une référence internationale dans son domaine.

    Lire la suite

  • Beau succès pour le 39e Festival de la Chanson Italienne à Liège

    Festival de la Chanson Italienne 2018 (2).JPGSamedi soir avait lieu au Palais des Congrès de Liège la 39e édition du Festival de la Chanson Italienne en Belgique. Onze candidats se sont présentés devant une salle comble et de nombreuses personnalités italo-belges dont Claude Barzotti, Mario Barravecchia, Santo Baracatto, mais aussi Elio Di Rupo et le professeur Patrizio Angeletti du CHU.

    Plus de 450 personnes étaient présentes samedi soir pour applaudir les onze candidats de ce festival dédié à la chanson italienne. C’est un Italien d’Udine, Alessandro Vasta qui a remporté cette édition 2018 devant Antonio Veltri de Tubize et le Liégeois Giovanni D’Auria, originaire de Soumagne. En marge de ces candidats, Santo Baracatto, Claude Barzotti et la chanteuse italienne Manuela Villa se sont également produits sur scène. Mario Barravecchia avait lui fait le déplacement de France pour faire partie du jury. Dans la salle, de nombreuses personnalités italo-belge, dont Elio Di Rupo, Claude Michel, Tony Di Napoli ou encore le professeur Patrizio Angeletti du CHU, avaient répondu présentes.

    Festival de la Chanson Italienne 2018 (3).JPGFondateur et cheville ouvrière de ce festival, Rocco De Primis appréhendait déjà la prochaine édition. « Nous fêterons nos 40 ans en 2019. D’après mes recherches, aucune association italienne dans le monde ne possède une telle longévité. Avec notre équipe de bénévoles et Pierre Rizzo, le président FF de notre association Movimento Arte & Cultura, nous en sommes très fiers. Mon objectif ultime a toujours été de conserver et de faire perdurer la langue italienne en Belgique. Dans ce cadre, il est prévu que je rencontre prochainement les responsables de l’Ambassade d’Italie en Belgique. Car nous n’existons que grâce à nos sponsors. Sans aide, nous ne pourrions continuer. Mais je peux vous assurer que nous travaillons déjà sur la prochaine édition qui sera une année clé. » VINCENT ARENA

    Photos: Luc Deglin.