Fêtes populaires - Page 5

  • La City Parade en septembre à Bruxelles, en attendant un retour à Liège en 2017 ?

    CP 2016 A5RECTOV01.jpg

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Le samedi 10 septembre sur le plateau du Heysel pour la 16e édition

    Après deux dernières éditions à Charleroi, la City Parade est de retour à Bruxelles. Elle aura lieu le samedi 10 septembre prochain au départ du plateau du Heysel. Un retour dans la capitale cinq ans plus tard pour la parade électronique qui n’y était plus venue depuis 2011. Plus de 100.000 personnes y sont attendues. Un éventuel retour à Liège pour 2017, et une alternance avec Bruxelles, sont évoqués par l'organisateur.

    Voilà une nouvelle que nous vous livrons en exclusivité et qui devrait ravir les fêtards et autres amateurs de musiques électroniques. En tout, c’est une centaine de DJ’s, 24 chars, deux podiums mais surtout 100.000 personnes qui sont attendues le samedi 10 septembre prochain sur le plateau du Heysel. « Plus précisément en dessous de l’Atomium », nous explique Claude Van Cools, l’organisateur. « Nous serons dans la configuration de 2010. L’année où nous avions célébré les 10 ans de la City Parade. » C’est un peu un retour à la maison pour l’organisateur bruxellois. « Notre volonté est de changer de ville tous les deux ans. Mais en tant que Bruxellois, il est évident que c’est aussi un acte symbolique pour moi de revenir dans ma ville natale. Bruxelles vit et je compte bien y contribuer à ma façon. »

    LA PARADE DE ROTTERDAM EN INVITE

    Dans le cadre de cette 16e édition, la Cite Parade a convié sa grande sœur hollandaise. « La FFWD Rotterdam Dance Parade est notre équivalent pour la Hollande », confirme Claude Van Cools. « Nous allons prévoir des trains City Parade avec notre partenaire en provenance de Rotterdam et d’Amsterdam. ». Rayon sécurité, rien ne sera laissé au hasard comme chaque année depuis 16 ans. « Nous travaillions en très étroite collaboration avec les services de sécurité de la ville, de la police, des pompiers et de la Croix-Rouge. De nombreux événements de grandes envergures sont organisés à Bruxelles. Les services de sécurité de la ville ont beaucoup d'expérience afin de garantir le bon déroulement des festivités. » Si l’édition 2016 est en route, Claude Van Cools travaille déjà sur la mouture 2017 et les prochaines saisons. « Notre volonté est de pratiquer une alternance entre Bruxelles et Liège pour les années à venir. Nous devons cependant encore rencontrer les autorités communales liégeoises à ce sujet afin d’avancer sur le dossier 2017. »

    INFOS PRATIQUES

    Les festivités débuteront dès 14 heures et se dérouleront sur deux podiums jusque 17 heures. La première parade s’élancera dès 17 heures pour revenir aux alentours de 18h30. La seconde parade aura lieu de 20h30 à 22 heures. La soirée de clôture, sur les deux podiums de départ, prendra place à 17 heures et se prolongera jusqu’à 2 heures du matin. Les personnes qui ne désirent pas suivre la parade pourront demeurer près des podiums où la musique continuera. L’accès est gratuit pour tous. Des parkings et transports en commun sont prévus aux alentours du site. Infos sur le site www.cityparade.be.

    CP 2016 PLAN GOOGLE EARTH.jpg

  • Seraing-Les-Bains revient une dernière fois au Val Saint-Lambert du 14/07 au 31/07

    Seraing-Les-Bains.jpgFaute d’avoir trouvé un lieu pouvant les accueillir le long de l’eau, « Seraing-les-Bains » reviendra finalement une dernière fois cet été sur le site du Val Saint-Lambert. Une quatrième édition qui aura lieu du 14 au 31 juillet prochain avec une plage artificielle, ses chalets, et sa grande scène.

    Après une première édition à Boncelles en 2013 et les deux éditions suivantes sur le site du Val Saint-Lambert, « Seraing-Les-Bains » était amené à déménager le long de l’eau sur un site industriel. Un an plus tard, la quatrième édition aura finalement lieu pour la troisième année consécutive au Val Saint-Lambert. « Nous n’avons pas su trouver un site adéquat dans les temps », nous expliquent de concert les organisateurs Julien Paeschen et Gregory Popov. « Nous travaillons en collaboration étroite avec la ville de Seraing. Nous allons mettre tout en œuvre afin de réduire au maximum les nuisances sonores. Nous tenons d’ailleurs à remercier les riverains pour leur patience. »

    Pour leur dernière édition sur le magnifique site du château sérésien, les organisateurs ont décidé de mettre les petits plats dans les grands. « Notre volonté est de remercier tous les protagonistes et de quitter les lieux sur une édition cinq étoiles. Toute la production a été revue à la hausse au niveau de la qualité d’accueil. Nous mettrons également l’accent sur la sécurité qui fait partie de nos priorités. »

    Comme les années précédentes, la plage artificielle accueillera une trentaine d’exposants abrités sous des cabines de plage ainsi qu’une grande scène et des soirées à thèmes les week-ends avec des artistes liégeois.

    > Seraing-Les-Bains au Val Saint-Lambert du 14 juillet au 31 juillet

    > Infos: www.facebook.com/Serainglesbains

  • "Euro Café": Liège accueille l'Euro 2016

    Euro Café 1.jpgLe Country Hall et le Standard pourront accueillir 15.000 personnes pour les matchs des Diables Rouges

    Lors de l’Euro 2016 de football qui se déroulera en France du 10 juin au 10 juillet prochain, le Country Hall et le stade du Standard de Liège à Sclessin seront le cadre de deux grands villages dédiés aux supporters. Deux « Euro Café » villages qui sont proposés par La Meuse et qui pourront accueillir en tout près de 15.000 personnes pour assister aux rencontres des Diables Rouges sur écrans géants.

    Comme pour la dernière Coupe du Monde au Brésil en 2014, les deux villages liégeois officiels de l’Euro 2016 en France se dérouleront à quelques kilomètres l’un de l’autre. Le premier de ces deux « Euro Café » sera en format indoor au Country Hall du Sart-Tilman. Le second se déroulera en plein air sur le parking du stade du Standard de Liège à Sclessin. Une organisation du journal La Meuse et du groupe Sud Presse, en collaboration avec la société Dynamic Events. « Nous avons obtenu les droits de diffusion de la RTBF ainsi que les différents accords de la ville de Liège », nous confirme Pierre Fontaine, co-organisateur de ce double évènement. « Nous allons proposer aux Liégeois deux villages bien distincts et destinés à un public éclectique. Du supporter acharné de football, en passant par le spectateur occasionnel et un public plus familial, chacun y trouvera son compte. »

    Euro Café 4.jpgAu Country Hall, l’écran géant sera disposé dans la grande salle qui accueille généralement les rencontres de basket ainsi que les grands événements et autres concerts. « Nous disposons de 5.000 places, toutes assises avec un maximum de confort ainsi que d’un grand espace VIP pouvant accueillir près de 300 personnes en formule repas. Avec des tables de 8 à 10 personnes, on se retrouvera vraiment dans les conditions des loges que l’on connait au basket ou au football. » Notons qu’il y aura également un plus petit écran à l’extérieur sur le parking situé devant la billetterie. « Nous allons proposer un grand bar ainsi que de la nourriture avec des Food Truck à l’extérieur. » Les enfants n’ont pas été oubliés. « En 2014, nous y avions accueilli de nombreuses familles. C’est pourquoi nous allons leur réserver un espace avec des châteaux gonflables. Nous voulons vraiment y instaurer un esprit familial où les personnes de tous âges se sentiront comme à la maison. » Le Country Hall diffusera toutes les rencontres des Diables Rouges ainsi que la finale, avec ou sans les Belges.

    Du côté de Sclessin, l’écran géant sera disposé du côté terril sur le parking A du stade. « A Sclessin, nous pourrons accueillir entre 8 et 10.000 personnes, toutes debout en extérieur. Là aussi, nous proposerons des formules VIP dans le chapiteau du stade. Nous pourrons y recevoir entre 250 et 300 personnes en formule walking-dinner avec des tables hautes. Les VIP pourront ensuite assister aux rencontres depuis une tribune assise latérale. Un peu comme sur la scène principale des Francofolies de Spa. » Au Standard, il sera également possible de se restaurer dans l’enceinte du village. « Tout sera centralisé sur le parking A. Nous disposerons de stands alimentaires et de bars, tout autour de l’écran géant. Nous y diffuserons toutes les rencontres des Belges mais aussi peut-être des matchs qui feront le bonheur des différentes communautés présentent à Liège comme l’Italie, l’Espagne ou encore la Turquie. »

    Voilà en tout cas deux belles initiatives qui rassembleront chacune les supporters liégeois des Diables Rouges. « Nous proposons deux villages similaires mais qui se différencieront par leur offre. D’un côté un esprit familial et de l’autre celui plus festif propre au ballon rond comme on peut le retrouver dans les différents stades de football. » Notons enfin que, selon nos informations, d’autres initiatives devraient également voir le jour ailleurs en province de Liège.

    Sécurité: des mesures exceptionnelles

    Euro Café 6.jpgVu le contexte actuel, il est bien entendu évident que des mesures de sécurités extraordinaires ont été prévues et seront drastiquement appliquées pour ces deux événements. « Nous travaillons main dans la main avec les différentes autorités », rassure Pierre Fontaine. « Nous avons actuellement des réunions tous les jours à ce sujet. J’ai rencontré tous les intervenants. Pour les deux sites, nous fonctionnerons en étroite collaboration avec les différents services de police de la ville de Liège. Ainsi, nous pouvons déjà vous assurer que des fouilles corporelles et autres palpations pour les personnes habillées avec des vestes seront autorisées et systématiques à l’entrée des deux sites. Ces fouilles seront effectuées par du personnel agréé par les autorités ministérielles. Nous serons très attentifs et exigeants sur les différents contrôles. »

    En outre, nous pouvons également vous affirmer que les sacs seront totalement interdits dans les deux enceintes. Il en ira de même pour les bouteilles en verre. « Nous pouvons vous assurer que toutes les mesures nécessaires seront prises », continue Pierre Fontaine. « La sécurité est l’une de nos priorités. Nous mettrons tout en œuvre afin que tout le monde se sente en sécurité et que ces deux événements se déroulent en toute sérénité. 

    EN CHIFFRES

    Le Country Hall

    > Capacité totale : 5.000 places, toutes assises et couvertes dans la grande salle de basket en format concert.

    > VIP : 300 places assises avec repas, disposés avec des tables composées de 8 à 10 personnes.

    > Écran géant (intérieur) : l’écran géant sur la scène dans la grande salle mesure 12 mètres sur 7 mètres.

    > Écran extérieur (parking) : le petit écran qui sera installé sur le parking, en face de la billetterie, mesure 4 mètres sur 3 mètres. Il y sera diffusé les rencontres se déroulant avant et après les matchs des Diables Rouges.

    > Scène : la grande scène accueillera un DJ lors de chaque rencontre avec des animations avant et pendant les matchs.

    > Tarifs : le prix d’entrée est de 5 euros. Une somme qui comprend une boisson offerte. En sachant que la RTBF demande 0,80 euros de droits télévisuels par spectateur.

    Le stade de Sclessin

    > Capacité totale : 10.000 places, toutes debout et en plein air sur le parking A du stade du Standard de Liège à Sclessin.

    > VIP : 300 places debout avec repas « walking-dinner » sur des tables hautes dans le chapiteau du Standard. Les VIP assisteront ensuite aux rencontres en places assises dans une tribune latérale installée à proximité de l’écran.

    > Écran géant (extérieur) : l’écran géant sur la scène côté terril mesure 8 mètres sur 5 mètres.

    > Scène : la grande scène accueillera un DJ lors de chaque rencontre avec des animations avant et pendant les matchs.

    > Tarifs : le prix d’entrée est de 5 euros. Une somme qui comprend une boisson offerte. En sachant que la RTBF demande 0,80 euros de droits télévisuels par spectateur.