Jazz - Page 4

  • Sixième édition pour Jazz04 Au Fil De L’eau, le festival qui fait bouger les mélomanes

    Sal La Rocca1 (c) Danny Willems.jpgCe dimanche, les promeneurs que vous croiserez à Liège risquent bien d’être aussi des mélomanes. En proposant huit concerts répartis dans sept lieux différents, le festival Jazz04 Au Fil De L’eau permet en effet de vivre quelques très bons moments musicaux tout en visitant la cité ardente. Le tout pour un prix dérisoire qui achèvera de convaincre les derniers réticents.

    Organisé pour la siième année consécutive, Jazz04 Au Fil De L’eau est rapidement parvenu à se faire une place à part dans le petit monde des festivals liégeois. « Notre idée de départ était de promouvoir le jazz sous toutes ses formes ainsi que que les différents lieux qui les programment tout au long de l’année », précise Angela Lia, une des coordinatrices de l’évènement. « Nous avons donc imaginé cette formule qui nous permet d’atteindre ce double objectif. Des huit concerts programmés cette année, seuls deux se dérouleront au même moment. Pour tous les autres, un itinéraire avec un parcours balisé et fléché permettra de se promener le long de la Meuse pour voyager entre les différentes salles. »

    Un programme alléchant et des tarifs riquiqui

    Laurent Dehors1 (c) libre de droits.jpgComme l’an dernier, le festival débutera par un spectacle destiné aux enfants. Le saxophoniste Manu Hermia et ses deux musiciens ont en effet décidé de proposer une relecture de quelques célèbres - comptines, pour le plus grand bonheur des bambins et de leurs parents. On pourra ensuite voir à l’œuvre Tutu Poane & Nicolas Thys puis Stéphane Galland et Nelson Veras au Théâtre de Liège, Jeff Herr Corporation aux Chiroux, Laurent Dehors au Café Le Parc, Pierre de Surgères au Blues-sphère, Fabrizio Cassol et Fabian Fiorini à l’An Vert et le Sal La Rocca trio au JP’s Jazz Club. « Comme le veut la tradition, ce concert de clôture sera aussi l’occasion d’une grande jam session », rappelle Angela Lia. « Une partie des artistes programmés cette année monteront donc sur scène pour improviser tous ensemble, accompagnés par des musiciens de la région. Généralement, ce bouquet final se termine aux petites heures et contribue largement au succès de notre festival. »

    Cet alléchant programme n’a pas modifié la politique de prix abordables prônée par les organisateurs, qui espèrent ainsi faire connaître le jazz au plus grand nombre, et notamment au jeune public. Les concerts prévus aux Chiroux et au Café Le Parc seront ainsi accessibles gratuitement. L’Aquilone, l’An Vert, le Blues Sphere et le JP’s Jazz Club ouvriront leurs portes pour 4 euros à peine, tandis que le droit d’entrée pour le double concert prévu au Théâtre de Liège a été fixé à 6 euros. Les enfants de moins de 14 ans pourront quant à eux carrément assister à tous les concerts gratuitement. Avec des tarifs pareils, le beau temps annoncé rendra la ballade encore plus belle.

     > Jazz04 au fil de l’eau, le 30/08 dès 13h à l’Aquilone, aux Chiroux, au Blues Sphere, au JP’s Jazz Club, au Théâtre de Liège, à l’An Vert et au Café Le Parc.
     > Infos pratiques : www.jazz04.be

  • Les groupes liégeois prennent d’assaut les festivals d’été

    Starflam3 (c) libre de droits.jpgIl était temps qu’il se pointe, celui-là. A force de se faire attendre, on croyait presque que l’été n’arriverait plus. Dès le dimanche 21 juin qui verra se clôturer la 29ème édition de la Fête de la musique, nous y serons pourtant entrés de plein pied. Pour beaucoup de liégeois, l’été demeure avant tout la saison des festivals. Des Ardentes aux Francos en passant par Dour et le BSF à Bruxelles, les amateurs de musique Live ne sauront bientôt plus où donner de la tête. Ceux qui veulent en profiter pour voir à l’œuvre les fleurons de la scène liégeoise seront particulièrement gâtés. C’est bien simple : tous les évènements du genre accueilleront leur lot de formations principautaires.

    Agenda bien rempli pour Starflam

    Les grand-messes organisées dans la Province sont évidemment celles qui joueront le plus la carte des talents régionaux. C’est ainsi que les Ardentes accueilleront Hesytap Squad, Atomic Spliff, Roscoe, The Belgians et Starflam (photo). Ces derniers connaîtront d’ailleurs un mois de juillet particulièrement chargé, puisqu’on les retrouvera aussi à Couleur Café, à Dour et à Esperanzah. Du côté des Francos, on soulignera la venue de Compuphonic, Old Jazzy Beat Mastazz, Benjamin Schoos, Mario Guccio ainsi que les nombreux talents locaux programmés au Centre Jeune et les DJ’s des soirées Link et Folie Douce. On s’en voudrait aussi d’oublier un évènement moins médiatisé, mais qui mettra lui aussi les groupes liégeois à l’honneur. Il s’agit du Micro Festival, qui accueillera notamment Benoît Lizen et Mambo.

    Dans le reste du pays aussi

    The Belgians1 (c) Olivier Donnet.jpgIl n’y a cependant pas qu’ici qu’on mise résolument sur les artistes liégeois pour attirer le chaland. Benjamin Schoos, Gaëtan Streel, The Belgians (photo) et My Little Cheap Dictaphone se produiront ainsi tous au Brussels Summer Festival au milieu du mois d’août. Zénobe & Gaston, Dalton Telegramme, Mambo et les Vaches Aztèques seront quant à eux de la partie au LaSemo Festival, l’évènement estampillé « musique durable » organisé à la mi-juillet du côté d’Enghien. Enfin, le mythique festival de Dour accueillera cette année Old Jazzy Beat Mastazz, Compuphonic, Starflam, Kennedy’s Bridge, Atomic Spliff, Roscoe, Nicolas Michaux, It It Anita, The K. et The Scrap Dealers. Si pour de sombres raisons vous êtes allergiques aux artistes liégeois, on vous conseille d’éviter les plaines de festival cet été.

  • Jazz, rock et hip hop au menu des prochains festivals

    Kyle Eastwood1 (c) libre de droits.jpgLes liégeois raffolent des festivals. Ils peuvent donc résolument se frotter les mains, puisque les réjouissances du genre vont se succéder dans les prochaines semaines. Ce sera notamment le cas le week-end prochain avec les festivals Jazz à Liège et Les Murs ont des Oreilles, deux évènements qui réuniront une jolie affiche dans leurs styles de prédilection.

    On ne présente évidemment plus le premier, une véritable institution qui connaîtra cette année sa 25ème édition ! Organisé en collaboration avec l’équipe des Ardentes, Jazz à Liège proposera cette année une soirée d’ouverture consacrée aux voix féminines. On y retrouvera deux chanteuses belges de grand talent : l’envoûtante Mélanie de Biasio et la pétillante Dani Klein, qui proposera pour l’occasion un répertoire composé des chansons joyeuses de Billie Holliday. Alléchant. Ces deux authentiques têtes d’affiche ne doivent cependant pas éclipser le reste d’une programmation plus pointue, mais tout aussi passionnante. Parmi les artistes à ne pas manquer, on soulignera notamment le légendaire contrebassiste Ron Carter, ancien musicien de Miles Davis dans les sixties, le surdoué israélien Avishai Cohen ou encore Kyle Eastwood (photo), qui est parvenu à se faire un nom dans la musique malgré l’imposante notoriété de son paternel Clint. Autant de pointures dont la venue fait honneur à la glorieuse histoire de Jazz à Liège.

    Du beau monde pour 5 euros à peine

    Les R'Tardataires3 (c) Kmeron.jpgLe festival Les Murs ont des Oreilles connaîtra quant à lui sa toute première édition. Organisé par le personnel et les étudiants de l’Institut Notre-Dame de Jupille, il est parvenu à réunir une jolie brochette de groupes et de DJ’s pour l’occasion. Les namurois de Little X Monkeys, les énergiques Cherry & The Bombs, les rappeurs Les R’tardataires (photo) ou encore le liégeois DJ Wavens figurent ainsi au programme d’une soirée qui mettra également à l’honneur les talents musicaux des élèves de l’Institut.  Ouvert à tous et particulièrement démocratique, l’évènement est accessible pour seulement 5 euros en prévente. A ce prix-là, on aurait tort de se gêner.


    > Festival Jazz à Liège, du 07 au 09/05 au Palais des Congrès. Pass 3 jours : 70 euros plus frais. Pass 2 jours (vendredi et samedi uniquement) : 50 euros + frais. 1 jour : 30 euros + frais. Préventes notamment disponibles à la Maison du Jazz, au Forum et via www.jazzaliege.be
     > Les Murs ont des Oreilles, le 09/05 à l’Institut Notre-Dame de Jupille (rue Charlemagne 47 – 4020 Liège). Préventes (5 euros au lieu de 8 euros sur place) disponibles via le site internet lesmursontdesoreilles.indj.be