Rock - Page 4

  • Liam Gallagher (Oasis) et Julien Doré à l’affiche des Ardentes !

    Liam-Gallagher1 (c) libre de droits.jpg

    Les programmateurs des Ardentes avaient annoncé une édition 2017 plus rock que celle de l’an dernier. Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’ils sont entrain de tenir parole. Quelques semaines après Placebo, c’est un nouvel artiste majeur des années ’90 qui a été confirmé à l’affiche du festival. Il s’agit de Liam Gallagher, l’ancien turbulent chanteur d’Oasis. Il se produira en bord de Meuse le dimanche 9 juillet tout comme Julien Doré, qui a également été annoncé aujourd’hui.

    En compagnie de son frère Noel, Liam Gallagher fut la figure de proue d’un groupe aujourd’hui devenu culte pour tous les amateurs de pop anglaise. Des tubes planétaires tels que « Wathever », « Wonderwall » ou encore « Don’t Look Back in Anger » ont permis à Oasis d’acquérir le statut de plus grand groupe de rock au monde à la fin des années ’90. Les légendaires bisbrouilles entre les deux frères aux gros sourcils ont néanmoins eu raison du combo. Le 28 août 2009, Liam et Noel se disputent violemment quelques minutes avant de se produire au festival Rock-en-Seine à Paris. Un énième conflit qui pousse ce dernier à annuler le concert et à quitter le groupe. Orphelin de son compositeur en chef, Oasis annonce la fin de l’aventure dans la foulée.

    Son frère Noel sera au Stade Roi Baudouin cet été 

    Tous deux ont ensuite connu une carrière honorable, mais sans jamais atteindre les mêmes succès qu’à leurs débuts. Noel Gallagher enregistre et tourne encore régulièrement avec ses High Flying Birds, ils assureront d’ailleurs la première du concert de U2 au stade Roi Baudouin cet été. Liam a quant à lui relancé un projet collectif avec Beady Eye, mais c’est sous son nom propre qu’il se produira aux Ardentes. Il y viendra pour présenter un premier album solo annoncé pour le printemps prochain.

    Julien Doré1 (c) libre de droits.jpg

    Julien Doré lui aussi confirmé

    Autre confirmation d’envergure : celle de Julien Doré, lui aussi programmé le dimanche 9 juillet. L’ancien vainqueur de la Nouvelle Star a parcouru un très beau bout de chemin depuis sa première venue aux Ardentes en 2009. En octobre dernier, il publiait « & », un quatrième album qui figure aujourd’hui au sommet des ventes en France et en Belgique francophone. Jonglant avec ses carrières de chanteur, d’acteur et de réalisateur de clips, le beau gosse d’Alès dans le Gard ne s’est plus produit à Liège depuis 2012 et un concert mémorable au Forum. Ses retrouvailles avec le public de la cité ardente n’en seront que plus enflammées.

     > Les Ardentes 2017, du 6 au 9 juillet sur la plaine du Parc Astrid.
     > Des billets pour la journée du 9 juillet avec Liam Gallagher et Julien Doré sont en vente pour 55 euros. Les pass 4 jours sont disponibles pour 120 euros.
     > Préventes à la Fnac, au MediaMarkt, à Belle-Île et sur www.lesardentes.be

  • Musique à Liège : l’agenda 2017 est déjà bien rempli !

    Ardentes 4 (c) libre de droits.jpg

    2017 sera musicale ou ne sera pas. Cette année encore, les différents acteurs de la scène liégeoise vont se démener pour nous offrir 365 jours de découvertes et d’émotions. Vous le verrez ci-dessous, l’agenda des premiers mois de l’année est déjà bien rempli.

    On commencera en force avec la soirée Mix Toi Même organisée le vendredi 13 janvier au Reflektor. Comme son nom l’indique, l’évènement invite tous les DJ’s qui le souhaitent à apporter leurs clés USB, leurs disques durs ou leur vinyles et à proposer leur propre DJ-set d’une vingtaine de minutes. Éclectisme assuré ! Deux jours plus tard, place au rock pur et dur avec les anglais de Broken Teeth, Toujours dans la jolie salle de la place Xavier Neujean, on soulignera les concerts de Gérard Baste, et de Piano Club, tous deux programmés au mois de janvier. Jacques Stotzem, André Brasseur, Blonde Redhead, Saule, Birdpen, Kid Noize, Georgio, Puppetmastaz et Soldout sont quant à eux attendus de pied ferme au cours des prochains mois.

    Jenifer1 (c) libre de droits.jpg

    Les Transardentes figurent elles aussi parmi les évènements les plus attendus de 2017. Pour l’instant, la date à laquelle la grand-messe électro se tiendra n’a pas encore été dévoilée. En prémisse aux Ardentes, qui s’étaleront du 6 au 9 juillet, les organisateurs du festival ont également programmé un concert d’Agnès Obel au Forum le 20 mai. La salle la plus prestigieuse de la cité ardente a quant à elle annoncé la venue de Gérard Lenorman (le 8 janvier), de Patricia Kaas (le 28 mars), d’Angelo Branduardi (le 8 avril), de Tal (le 22 avril), et de Dee Dee Bridgewater (le 12 mai). L’année à venir sera bien évidemment aussi rythmée par de nombreux festivals, parmi lesquels le Bel’Zik qui se tiendra les 23, 24 et 25 mars prochains. On y retrouvera notamment Jenifer (photo), Dan San, Piano Club et Puggy. Du côté des Francofolies, qui s’étendront du 20 au 23 juillet, seul le beau gosse français Navii figure à l’heure actuelle parmi les confirmations.

    Live Club2 (c) libre de droits.jpg

    Un nouvel espace dédié à la culture en Roture

    A peine sortis de leur studio d’enregistrement, les liégeois de The Experimental Tropic Blues Band ont annoncé la sortie du film « Spit’n’Split », dont ils ont composé la Bande Originale. Le film et le disque seront dévoilés dans le courant de l’année et promettent d’être rock’n roll à souhait.

    On tiendra aussi à l’œil les premiers concerts qui seront annoncés au 13 rue Roture. L’ancien Live Club (photo) fera en effet bientôt place à deux salles de spectacle, une salle de création, un snack et une salle d’exposition. Des festivités d’ouverture s’y tiendront du 20 janvier au 20 mars, nous y reviendrons prochainement. Du côté du Cadran, l’année commencera avec la venue des barjots parisiens de Salut C’est Cool le samedi 28 janvier, puis celle du rappeur ivoirien Kaaris le 4 février. 2017 vient à peine de débuter, mais on aimerait déjà y mordre à pleines dents.

  • Concerts à Liège : demandez l’programme !

    Schntzl1 (c) libre de droits.jpg

    Le mois de décembre n’est pas le préféré des amateurs de musique Live. Entre les marchés de Noël et les fêtes de famille, il est vrai qu’ils n’ont pas souvent l’occasion de s’adonner à leur plus grand plaisir. Quelques organisateurs d’évènements se sont malgré tout décarcassés pour leur offrir leur dose hebdomadaire de bon son. Qu’ils aiment le rock, le jazz où la chanson française, les mordus de concerts auront du pain sur la planche dans les jours qui viennent.

    Notre sélection commence comme bien souvent au Reflektor, qui nous épate de plus en plus au niveau de sa programmation. Mercredi soir, la jolie salle de la place Xavier Neujean accueillera Mad Souls, un groupe de reprises qui rend hommage au rock des années ’60 à aujourd’hui. Des Beatles à Muse en passant par Jacques Dutronc et Green Day, rien ne résiste à ces cinq excellents musiciens. Cerise sur le gâteau, l’accès à leur concert sera gratuit. Que demander de plus ?

    Du jazz à l’An Vert et du rock à l’ancienne à Jupille

    Vendredi, on changera complètement de registre avec la soirée jazz programmée à l’An Vert. Elle permettra de voir à l’œuvre le trio formé par la pianiste Nathalie Loriers, la saxophoniste Tineke Postma et le bassiste Nicolas Thys, puis le groupe flamand Schntzl (photo). Formé par le pianiste Hendrik Lasure et le batteur Casper Vand de Velde, ce duo de très jeunes artistes âgés de 18 et 20 ans s’est d’ores et déjà imposé parmi les plus grandes promesses du jazz en Belgique. Dans un style plus vintage, le foyer culturel de Jupille-Wandre accueillera pour le troisième fois Chris Watson et ses fidèles souffleurs. Ancien finaliste de l’émission « Belgium’s Got Talent », le waremmien séduira avant tout tous les amateurs de rock à l’ancienne.

    Julien Gasc1 (c) libre de droits.jpg

    Cette semaine particulièrement rythmée s’achèvera le samedi 17 décembre avec les concerts de Blue Yser et Julien Gasc (photo) au Garage Creative Music. Quatre ans après un premier album baptisé « Cerf, biche et faon », ce dernier nous revient avec un nouvel opus enregistré entre Paris et Londres. Ancien membre du groupe culte Stereolab, ce dandy des temps modernes y propose une série de chansons pop en français à la fois drôles et élégantes. Sa venue à Liège, c’est Noël avant l’heure.

     > Mad Souls, le 14/12 (20h30) au Reflektor (entrée gratuite).
     > Nathalie Loriers / Tineke Postma / Nicolas Thys + Schntzl, le 16/12 (20h30) à l’An Vert (9 euros).
     > Chris Watson, le 16/12 (20h15) au Foyer culturel de Jupille-Wandre (10 euros en prévente / 15 euros sur place).
     > Blue Yser + Julien Gasc, le 17/12 (19h30) au Garage Creative Music (5 euros).