Soirées - Page 5

  • Deux soirées pour finir 2016 en beauté

    Le Cadran8 (c) Axel Pics.jpg

    Les fans de rock et d’électro sont vernis. Chaque année, les organisateurs de soirées se creusent la tête pour leur concocter des nuits de Saint-Sylvestre inoubliables. Ce sera encore le cas samedi soir, avec deux évènements qui vaudront largement le déplacement. Petit tour d’horizon à l’attention des moins prévoyants.

    Commençons par la soirée organisée au Palais des Congrès, celle qui réunira probablement la plus grande foule. On la doit à la fine équipe qui organise régulièrement les soirées Bug de l’An 2000 au Cadran. Mettant à l’honneur les musiques et l’atmosphère du début du troisième millénaire, elles sont orchestrées par les 3210, un collectif de DJ’s masqués qui n’ont pas leur pareil pour faire sensation. On se souvient notamment de la fois où ils ont créé un faux bug, provoquant l’extinction des lumières du Cadran et faisant résonner le son d’un « vieux » modem 56k avant de réapparaître déguisés en Daft Punk. Délire dans la foule garanti. Cette fois, le thème de la soirée sera le « Bal de la Promo », celui-là-même qui est décrit en long et en large dans de nombreux films et séries US. Le Dress Code imposé est donc celui du Roi et de la Reine du bal, avec toutes les extravagances que l’on est en droit d’imaginer.

    Reflektor1 (c) libre de droits.jpg

    Les fans de pop au Reflektor

    Autre alternative pour les accros du dancefloor : la soirée New Year 2017 prévue au Reflektor. Pour 10 euros, vous aurez droit à l’atmosphère grisante des soirées La Planète des Singles, des évènements qui embrasent littéralement les nuits liégeoises depuis quelques années. Au menu, des tubes jouissifs et dansants des grandes icônes de la pop, de Madonna à Beck en passant par Prince, les Jackson 5 et les Ramones. Ce n’est pas parce qu’on change d’année qu’il faut se farcir de la soupe.

     > NYE17 - Bug de l'An 2000 - Special bal de Promo Américain, de 22h30 à 6h au Palais des Congrès. Préventes (15 euros au lieu de 18 euros sur place) disponibles au Beerlover's, au MediaMartk de Liège, dans tous les magasins Night & Day et via la page Facebook de l’évènement.
     > New Year 2017 avec La Planète des Singles, de 23h à 6h au Reflektor. Préventes (10 euros) disponibles au Reflektor, au MediaMarkt, à la Fnac, au stand infos de Belle-Ile et sur www.reflektor.be

  • Transardentes : le festival va faire peau neuve

    Transardentes1 (c) libre de droits.jpg

    De nombreux clubbers commençaient à se faire du souci. Organisé au mois de janvier depuis 2008, le festival électro Les Transardentes n’avait pas encore donné signe de vie pour sa dixième édition. Aucune annonce au niveau de l’affiche, aucune mise à jour sur le site internet ou la page Facebook de l’évènement… autant d’éléments qui permettaient de se poser des questions sur sa survie. « Les Transardentes 2017 auront bien lieu », nous a rassuré Jean-Yves Reumont, l’attaché de presse du festival. « Mais pour des raisons de disponibilité des têtes d’affiches que nous convoitons, nous avons décidé de l’organiser plus tard dans l’année. La date exacte et le lieu ne sont pas encore confirmés, nous devons peaufiner les derniers détails. Une annonce à ce sujet aura lieu dans les prochaines semaines. » Ouf ! On en connait qui vont pouvoir souffler.

  • Des concerts en pagaille au Reflektor

    Reflektor1 (c) libre de droits.jpg

    Au Reflektor, les semaines complètement dingues se succèdent à un rythme effréné. Ce sera encore le cas à partir de dimanche, avec as moins de six événements programmés en huit jours. Rock, électro, chanson française, rap et même punk hardcore, il y en aura pour tous les goûts, pour le plus grand bonheur des amateurs de découvertes musicales.

    Le premier concert prévu ce dimanche ravira à coup sûr les nostalgiques des années ’90. Les américains de Nada Surf se produiront en effet en cité ardente, histoire de présenter leur septième album baptisé « You Know Who You Are ». Révélés par l’immense tube rock « Popular » en 1996, les new-yorkais ont ensuite su créer une œuvre à la fois riche et cohérente, signant au passage quelques grands hymnes rock comme « Inside of Love » et « Always Love ». Preuve de l’intérêt toujours bien concret du public liégeois à leur égard, l’étape liégeoise de leur tournée affiche déjà complet depuis de longues semaines.

    Sharko1 (c) libre de droits.jpg

    Sharko, faiseur de tubes et bête de scène

    Le mercredi 16, le marathon musical pourra réellement débuter avec la venue du producteur louvaniste FRIS et des DJ’s Cabasa et Tirambik. Leurs styles variés et aventureux devraient ravir les mordus du genre, d’autant que l’entrée de la soirée sera gratuite. Le lendemain, place à l’increvable Sharko, qui se produira à Liège pour présenter « You don’t Have To Worry », son premier album en 7 ans. Squattant inlassablement les ondes radios et les salles de concert depuis plus de quinze ans, le chanteur luxembourgeois est à la fois un faiseur de tubes hors pair et un incroyable showman. A voir.

    Woodie Smalls1 (c) libre de droits.jpg

    La sensation Odezenne, le phénomène Woodie Smalls

    Vendredi, on se réjouira de la venue en cité ardente des excellents Odezenne. Naviguant entre chanson française, rap et sonorités électroniques, ces bordelais possèdent un univers bien à eux, à la fois rêveur et loufoque. Le lendemain, on changera encore une fois de style avec Woodie Smalls, l’incontestable révélation du rap belge en 2016. Auteur d’un excellent concert aux Ardentes cet été, cet anversois aux faux airs de Will Smith nous y avait bluffé par son aisance au micro et son charisme à toute épreuve.

    Une semaine aussi chargée ne pouvait évidemment s’achever que par un feu d’artifice. Il sera proposé par le groupe américain Ignite, une véritable légende du mouvement punk hardcore. Après leur passage tout en bruit et en fureur, les amateurs de musique live auront bien besoin de quelques jours de repos pour se remettre d’aplomb.

     > Nada Surf + Yokko, le 13/11 à 19h30 (complet).
     > Fris Live, Cabasa et Tirambik, le 16/11 à 21h (entrée gratuite).
     > Sharko + Italian Boyfriend, le 17/11 à 19h30 (15 euros).
     > Odezenne + Equipe de Foot, le 18/11 à 19h30 (20 euros)
     > Woodie Smalls + Le De + K1D, le 19/11 à 20h (12 euros)
     > Ignite + Paddy & The Rats, le 20/11 à 19h (18 euros)
     > Préventes disponibles au Reflektor, au MediaMarkt, à la Fnac, au stand infos de Belle-Ile et sur www.reflektor.be