Soirées - Page 5

  • Musique à Liège : l’agenda 2017 est déjà bien rempli !

    Ardentes 4 (c) libre de droits.jpg

    2017 sera musicale ou ne sera pas. Cette année encore, les différents acteurs de la scène liégeoise vont se démener pour nous offrir 365 jours de découvertes et d’émotions. Vous le verrez ci-dessous, l’agenda des premiers mois de l’année est déjà bien rempli.

    On commencera en force avec la soirée Mix Toi Même organisée le vendredi 13 janvier au Reflektor. Comme son nom l’indique, l’évènement invite tous les DJ’s qui le souhaitent à apporter leurs clés USB, leurs disques durs ou leur vinyles et à proposer leur propre DJ-set d’une vingtaine de minutes. Éclectisme assuré ! Deux jours plus tard, place au rock pur et dur avec les anglais de Broken Teeth, Toujours dans la jolie salle de la place Xavier Neujean, on soulignera les concerts de Gérard Baste, et de Piano Club, tous deux programmés au mois de janvier. Jacques Stotzem, André Brasseur, Blonde Redhead, Saule, Birdpen, Kid Noize, Georgio, Puppetmastaz et Soldout sont quant à eux attendus de pied ferme au cours des prochains mois.

    Jenifer1 (c) libre de droits.jpg

    Les Transardentes figurent elles aussi parmi les évènements les plus attendus de 2017. Pour l’instant, la date à laquelle la grand-messe électro se tiendra n’a pas encore été dévoilée. En prémisse aux Ardentes, qui s’étaleront du 6 au 9 juillet, les organisateurs du festival ont également programmé un concert d’Agnès Obel au Forum le 20 mai. La salle la plus prestigieuse de la cité ardente a quant à elle annoncé la venue de Gérard Lenorman (le 8 janvier), de Patricia Kaas (le 28 mars), d’Angelo Branduardi (le 8 avril), de Tal (le 22 avril), et de Dee Dee Bridgewater (le 12 mai). L’année à venir sera bien évidemment aussi rythmée par de nombreux festivals, parmi lesquels le Bel’Zik qui se tiendra les 23, 24 et 25 mars prochains. On y retrouvera notamment Jenifer (photo), Dan San, Piano Club et Puggy. Du côté des Francofolies, qui s’étendront du 20 au 23 juillet, seul le beau gosse français Navii figure à l’heure actuelle parmi les confirmations.

    Live Club2 (c) libre de droits.jpg

    Un nouvel espace dédié à la culture en Roture

    A peine sortis de leur studio d’enregistrement, les liégeois de The Experimental Tropic Blues Band ont annoncé la sortie du film « Spit’n’Split », dont ils ont composé la Bande Originale. Le film et le disque seront dévoilés dans le courant de l’année et promettent d’être rock’n roll à souhait.

    On tiendra aussi à l’œil les premiers concerts qui seront annoncés au 13 rue Roture. L’ancien Live Club (photo) fera en effet bientôt place à deux salles de spectacle, une salle de création, un snack et une salle d’exposition. Des festivités d’ouverture s’y tiendront du 20 janvier au 20 mars, nous y reviendrons prochainement. Du côté du Cadran, l’année commencera avec la venue des barjots parisiens de Salut C’est Cool le samedi 28 janvier, puis celle du rappeur ivoirien Kaaris le 4 février. 2017 vient à peine de débuter, mais on aimerait déjà y mordre à pleines dents.

  • Deux soirées pour finir 2016 en beauté

    Le Cadran8 (c) Axel Pics.jpg

    Les fans de rock et d’électro sont vernis. Chaque année, les organisateurs de soirées se creusent la tête pour leur concocter des nuits de Saint-Sylvestre inoubliables. Ce sera encore le cas samedi soir, avec deux évènements qui vaudront largement le déplacement. Petit tour d’horizon à l’attention des moins prévoyants.

    Commençons par la soirée organisée au Palais des Congrès, celle qui réunira probablement la plus grande foule. On la doit à la fine équipe qui organise régulièrement les soirées Bug de l’An 2000 au Cadran. Mettant à l’honneur les musiques et l’atmosphère du début du troisième millénaire, elles sont orchestrées par les 3210, un collectif de DJ’s masqués qui n’ont pas leur pareil pour faire sensation. On se souvient notamment de la fois où ils ont créé un faux bug, provoquant l’extinction des lumières du Cadran et faisant résonner le son d’un « vieux » modem 56k avant de réapparaître déguisés en Daft Punk. Délire dans la foule garanti. Cette fois, le thème de la soirée sera le « Bal de la Promo », celui-là-même qui est décrit en long et en large dans de nombreux films et séries US. Le Dress Code imposé est donc celui du Roi et de la Reine du bal, avec toutes les extravagances que l’on est en droit d’imaginer.

    Reflektor1 (c) libre de droits.jpg

    Les fans de pop au Reflektor

    Autre alternative pour les accros du dancefloor : la soirée New Year 2017 prévue au Reflektor. Pour 10 euros, vous aurez droit à l’atmosphère grisante des soirées La Planète des Singles, des évènements qui embrasent littéralement les nuits liégeoises depuis quelques années. Au menu, des tubes jouissifs et dansants des grandes icônes de la pop, de Madonna à Beck en passant par Prince, les Jackson 5 et les Ramones. Ce n’est pas parce qu’on change d’année qu’il faut se farcir de la soupe.

     > NYE17 - Bug de l'An 2000 - Special bal de Promo Américain, de 22h30 à 6h au Palais des Congrès. Préventes (15 euros au lieu de 18 euros sur place) disponibles au Beerlover's, au MediaMartk de Liège, dans tous les magasins Night & Day et via la page Facebook de l’évènement.
     > New Year 2017 avec La Planète des Singles, de 23h à 6h au Reflektor. Préventes (10 euros) disponibles au Reflektor, au MediaMarkt, à la Fnac, au stand infos de Belle-Ile et sur www.reflektor.be

  • Transardentes : le festival va faire peau neuve

    Transardentes1 (c) libre de droits.jpg

    De nombreux clubbers commençaient à se faire du souci. Organisé au mois de janvier depuis 2008, le festival électro Les Transardentes n’avait pas encore donné signe de vie pour sa dixième édition. Aucune annonce au niveau de l’affiche, aucune mise à jour sur le site internet ou la page Facebook de l’évènement… autant d’éléments qui permettaient de se poser des questions sur sa survie. « Les Transardentes 2017 auront bien lieu », nous a rassuré Jean-Yves Reumont, l’attaché de presse du festival. « Mais pour des raisons de disponibilité des têtes d’affiches que nous convoitons, nous avons décidé de l’organiser plus tard dans l’année. La date exacte et le lieu ne sont pas encore confirmés, nous devons peaufiner les derniers détails. Une annonce à ce sujet aura lieu dans les prochaines semaines. » Ouf ! On en connait qui vont pouvoir souffler.