Disco

  • Le DJ liégeois Edouard mixe... en vidéo! (découvrez la vidéo)

    ED.jpgDJ bien connu de la région liégeoise, Edouard propose depuis peu une nouvelle façon de travailler. En marge de ses prestations classiques, il mixe désormais également en vidéos. Nous l’avons rencontré dans son studio.

    A 43 ans, Edouard distille ses sons derrière les platines depuis plus de 25 ans. Technicien hors pair dans son domaine, il a été résident par le passé à l’Up Side, aux Planches, au Dockside, au Louise Gallery ou encore au Millenium. Vous l’avez peut-être croisé dernièrement au Cube à Barchon, au Royal à Rocour ou encore à La Guimbarde et au Celtic au centre-ville.

    « J’ai toujours été attiré par l’aspect technique du métier. Ces dernières années, la technologie s’est imposée chez les DJ’s. Désormais, tout est numérique. Si le mixe en lui-même est demeuré le même, l’évolution passe indéniablement par l’informatique. » C’est de là qu’est né ce nouveau concept original et ludique qu’Edouard a baptisé « Universal Videos Mixers ». « Je suis toujours à l’affut des dernières nouveautés et autres innovations. C’est l’achat d’un nouvel ordinateur qui m’a permis d’exploiter cette nouvelle application vidéo. » C’est un travail de titan de plus de huit mois qu’Edouard a effectué au quotidien pour se lancer dans l’aventure. « Le principe est simple : désormais je propose en soirée de mixer non pas seulement des sons et des musiques, mais également des images, des clips vidéos et des visuels qui réagissent en interaction directe avec la musique. C’est un peu comme si vous regardiez une chaine musicale sur votre télévision. Le son est mixé dans le tempo et les images suivent le rythme de la musique. En plus du matériel habituel, je dispose d’un écran vidéo de contrôle. Le public peut suivre les images et le mixe en direct sur des écrans géants disposés dans l’établissement. » Une petite révolution qui a nécessité un gros investissement en temps mais aussi en matériel. « Je suis reparti de zéro. Car il faut pour ce concept non pas des titres musicaux mais des titres officiels en vidéos. J’ai acheté la licence et me suis déjà procuré plus de 8.000 titres en vidéos qui vont des années 50 à nos jours. »

    Voilà en tout cas une nouvelle façon de faire la fête qui devrait en ravir plus d’un et qui a déjà récolté tous les suffrages lors des premiers essais. Envie de découvrir cette nouvelle façon de faire la fête ? Edouard vous attend dès la rentrée le vendredi au Celtic à Liège et une fois par mois dès octobre au Royal à Rocour. VINCENT ARENA

    LA VIDEO


  • Rentrée clubbing: Mathieu Fonsny devient le nouveau programmateur du Cadran

    Mathieu Fonsny (Cadran) 2.jpgMercredi avait lieu la désormais traditionnelle conférence de presse qui annonce la rentrée du Cadran et sa 4e saison. L’occasion pour la salle clubbing liégeoise de présenter son nouveau responsable de la programmation : le Liégeois Mathieu Fonsny. DJ international, producteur et co-programmateur du festival de Dour, il succède à ce poste à Maxime Firquet.

    Bien connu des clubbeurs, Mathieu Fonsny sévi depuis plusieurs années derrière les platines aux quatre coins du monde sous le pseudonyme de Surfing Leons. On a encore récemment pu le voir à Tomorroland en Belgique mais aussi au Brésil. Mais ce natif de Spa est également un organisateur de soirées avisé, avec son concept baptisé Forrma.T, ainsi que le co-programmateur du célèbre festival de Dour. C’est également à lui, et à son carnet d’adresses bien fourni, que l’on doit les premières venues à Liège d’un certain David Guetta. « Accepter cette mission était un beau prétexte pour revenir à Liège, ma ville de cœur. De plus, j’aime beaucoup cette salle. Sans vouloir tout révolutionner, je vais tenter de poursuivre durant cette quatrième saison le travail de Maxime (Firquet), tout en y apportant ma touche personnelle. Le but étant de proposer une alternance entre têtes d’affiche connues du grand public et d’autres rendez-vous un peu plus osés et originaux avec des artistes alternatifs. »

    Voilà sans conteste un atout de poids et une plus-value indéniable pour le Cadran qui fêtera sa rentrée dès le 4 septembre avec un week-end gratuit pour tous.

    85.000 visiteurs en 2014-2015

    CADRAN.jpgL’année 2014-2015 s’inscrit dans la lignée des précédentes avec 192 événements (148 privés et 44 publics) enregistrés de septembre 2014 à juin 2015. En tout, le Cadran aura accueilli 85.000 visiteurs durant ces 10 mois, dont 11.000 issus de régions situées hors province de Liège et 6.000 non-francophones. En tout, 24 soirées ont affiché « sold out ». Rayon programmation, le Cadran poursuivra sa route avec ses concepts mensuels bien connus des Liégeois et quelques pointures annoncées pour la rentrée telles que Green Velvet, The Magician ou encore Carl Craig. Parmi les nouveautés, on pointera l’arrivée de la première carte de membre au prix de 5 euros ainsi qu’une réelle volonté des responsables de proposer un produit vert en phase avec l’écologie. C’est ainsi que désormais, le Cadran proposera notamment ses consommations dans des gobelets réutilisables.

    Infos : www.lecadran.be

  • « Seraing-Les-Bains » revient au Val Saint-Lambert du 16/07 au 02/08

    Seraing-Les-Bains.jpgEt à partir de 2016, l’événement s’installera définitivement à l’ancien port de Seraing

    La plage artificielle est de retour cet été à Seraing. Du jeudi 16 juillet au dimanche 2 août, le site du Val Saint-Lambert accueillera la 3e édition de « Seraing-Les-Bains ». Une dernière édition sur ce site avant un grand déménagement définitif dès 2016 dans l’ancien port de Seraing.

    Après Boncelles en 2013 et un déménagement l’année dernière au Val Saint-Lambert, « Seraing-Les-Bains » aura lieu cette année encore une dernière fois sur ce même site. « La commune est très favorable à ce genre d’événement », assure Alain Mathot, le Bourgmestre de Seraing. « Notre souhait commun est de conserver cette manifestation. Cependant, nous demeurons à l’écoute des riverains. Les problèmes liés aux nuisances sonores étaient intenable à Boncelles. Si ces derniers ont été considérablement réduits au Val Saint-Lambert, ils demeurent présents. C’est pourquoi nous avons opté, dès l’année prochaine, pour le magnifique site de l’ancien port de Seraing. Un site isolé situé en bord de Meuse et qui sera aménagé prochainement en un espace vert. Il se prête à merveille à ce genre de manifestation tout en lui apportant une plus-value avec l’optique d’y développer de nouvelles activités aquatiques. »

    Cette édition 2015 au Val Saint-Lambert sera donc la dernière sur le site, juste avant le début des travaux du nouveau chantier prévu en 2016. Pendant 18 jours, 30 exposants abrités sous des cabines de plage, une grande scène musicale et 100 tonnes de sable fin emmèneront une fois de plus Liégeois et Sérésiens en vacance.