Enfants

  • Un nouveau lieu culturel ouvre ses portes en Roture

    KulturA1 (c) libre de droits.jpg

    Ce n’est pas tous les jours que Liège accueille une nouvelle salle de concert. Le 20 janvier, un espace entièrement dédié à la culture ouvrira ses portes au 13 rue roture, là où se trouvait jadis le Cirque Divers, plus tard rebaptisé le Tipi puis le Live Club. On y trouvera deux salles de spectacle, un snack, des bureaux, des logements pour les artistes, une salle d’exposition et une autre dédiée aux arts de la scène. Concerts, soirées, expos, bonne bouffe… ce nouveau lieu a d’ores et déjà tout pour toucher les liégeois en plein cœur.

    KulturA2 (c) libre de droits.jpgAu total, près de 380 coopérateurs ont permis à cet ambitieux projet de voir le jour. Ils font partie des 30 associations qui se sont réunies pour acquérir l’ancien Live Club et le rénover de fond en comble. « En 2015, nous avons lancé le projet Dynamo Coop », se souvient Alex Stevens, qui fait partie de l’aventure depuis le départ. « C’est une initiative privée qui vise à venir en aide aux artistes et aux programmateurs d’évènements  Nous avons lancé une première levée de fonds qui nous a permis d’acquérir un hangar dans le quartier Saint-Léonard. Il permet aujourd’hui à une trentaine de personnes de travailler dans des ateliers de lutherie, de scénographie, de construction de décors ou encore de design. Quand nous avons appris que le Live Club était à vendre, nous nous sommes dit que c’était une belle opportunité de faire revivre un lieu qui a toujours eu une place à part dans la vie culturelle liégeoise. Après avoir acquis le lieu, nous l’avons rénové pour le transformer en un vaste espace multifonctionnel que nous avons baptisé KulturA. Certains jours, plus de 25 personnes venaient nous aider gratuitement pour avancer dans les travaux. »

    Trente associations et un nombre infini de possibilités

    KulturA3 (c) libre de droits.jpgConcrètement, 30 associations se partageront le lieu, ses infrastructures et son agenda. Un véritable cadeau du ciel pour tous ces bénévoles qui devaient parfois remuer ciel et terre pour organiser les évènements qui leur tenaient à cœur. Grâce à la multitude de personnes impliquées dans le projet, la programmation s’annonce incroyablement riche et variée. Concerts rock avec les collectifs Honest House et JauneOrange, exposition de peintures de Jacques Flechemuller, soirées électros avec La Superette et Liege Electronic Archives… le programme des premiers jours annonce d’ailleurs bien la couleur. « Les Jeunesses musicales font également partie du projet », souligne Alex Stevens. « Il y aura donc aussi des spectacles pour le jeune public. On ne se limitera d’ailleurs pas à la musique puisque le collectif de vidéastes Sauvage Sauvage est de la partie. Le lieu sera aussi disponible à la location, mais les associations qui sont impliquées depuis le début auront la priorité dans l’agenda. » En même temps que ce nouvel espace, c’est tout un monde de possibilités qui s’ouvre pour les amateurs de culture.

     > KulturA., ouvert à partir du 20 janvier 2017 au 13 rue Roture
     > Infos et agenda sur www.kulturaliege.be

  • Les parents rockeurs invitent leurs bambins au Reflektor

    Chilly Pom Pom Pee1 (c) Nathalie Carlier.JPG

    Tous les parents vous le diront : il n’y a rien de plus beau que de partager sa passion avec ses enfants. Qu’il s’agisse d’un sport, d’une activité culturelle ou d’une forme d’expression artistique, voir leur yeux s’illuminer en découvrant ce qui fait battre votre cœur n’a pas de prix. C’est ce que le Reflektor proposera ce dimanche aux mordus de rock et à leurs petits bouts. Avec le spectacle « La Fabuleuse et Authentique Histoire du Rock », cinquante années de musique du Diable leur seront racontées en musique par le groupe liégeois Chilly Pom Pom Pee.
     
    « La première version du spectacle était destiné aux adolescents », se souvient Christophe Stefanski, le batteur de la bande. « Nous l’avions créé en collaboration avec les Jeunesses Musicales et l’avons présenté plus de 150 fois dans les écoles de la région. C’est alors qu’est venue l’idée de l’adapter pour les enfants de 5 à 12 ans environ. Nous avons fait appel à la metteuse en scène Romina Pace, qui nous a aidés à trouver le ton adéquat pour ce public particulier. Avec elle, nous avons imaginé une histoire qui sert de fil rouge. Elle nous permet d’évoquer les groupes et les moments majeurs de l’histoire du rock. »

    Chilly Pom Pom Pee2 (c) Nathalie Carlier.JPG

    Une expérience qui se prolonge à la maison
     
    Si le spectacle cartonne maintenant depuis de longues années, c’est parce que les « Chilly » ont eu la bonne idée de ne prendre ni les enfants, ni leurs parents pour des idiots. A l’instar des films d’animation de Pixar, « La Fabuleuse et Authentique Histoire du Rock », regorge d’allusions à plusieurs niveaux de lecture, qui feront passer un bon moment aux plus petits comme aux plus grands. Le répertoire choisi y est bien sûr aussi pour beaucoup. D’Elvis Presley aux White Stripes en passant par les Stones, les Sex Pistols et Nirvana, on peut dire qu’il envoie du lourd, avec des morceaux hyper-rythmés et parfaitement reproduits. « La plupart du temps, les enfants connaissent déjà la majorité des chansons que nous jouons », observe Christophe Stefanski. « Ils ont par contre un peu plus de mal à savoir dans quel ordre elles ont vu le jour. Le spectacle nous permet de leur expliquer tout cela de manière ludique, avec quelques anecdotes pour leur permettre de comprendre le climat de l’époque. Généralement, la dizaine de morceaux sélectionnés leur plait tellement qu’ils demandent à leurs parents de leur en faire écouter davantage une fois rentrés à la maison. »
     
    Dimanche en fin d’après-midi, quelques vieux vinyles vont sans doute ressortir de leurs caisses en carton.
     
     > La Fabuleuse et Authentique Histoire du Rock, le 4 décembre à 14h au Reflektor.
     > Billets (8 euros) disponibles au Reflektor et sur www.reflektor.be
     
    Crédit photo : Nathalie Carlier 
     
  • Alice on the roof, Hooverphonic et… Chantal Goya en concert gratuit pour les Fêtes de Wallonie

    Alice on the Roof1 (c) libre de droits.jpg

    A Liège, tous les prétextes sont bons pour faire la fête. Longtemps confinées à Namur, les Fêtes de Wallonie gagnent chaque année du terrain dans la cité ardente, qui est peu à peu devenue le deuxième centre névralgique des festivités. Le programme riche et varié proposé le week-end prochain aura de quoi satisfaire les plus exigeants, d’autant que tous les évènements prévus seront gratuits. Une nouvelle qui ravira tout particulièrement les fans de musique live, qui se rendront en masse sur la place Saint-Lambert pour assister aux trois jours de concerts organisées en partenariat avec la RTBF.

    La programmation du vendredi a été confiée à Pure FM. Elle fait donc logiquement la part belle aux mélodies pop-rock et aux beats assassins. Les concerts débuteront dès 19h30 avec la prestation d’Isola. Véritables faiseurs de tubes, les hutois seront là pour défendre « Word », leur tout nouvel album. Les festivités se poursuivront ensuite avec les français de Hyphen Hyphen, qui restent sur une excellente prestation cet été aux Ardentes, puis le célèbre DJ The Magician. Prévus en clôture, les autres as des platines que sont DJ Dan et DJ Denix peuvent compter sur lui pour chauffer le public à blanc.

    Chantal Goya1 (c) libre de droits.jpg

    Chantal Goya assurera le bouquet final

    Le lendemain, place aux artistes estampillés Vivacité. Pour constituer son programme, la chaîne la plus écoutée du radiodiffuseur public a visiblement décidé de miser sur les talents noirs-jaunes-rouges. Le Bruxellois Grandgeorge, la Montoise Alice on The Roof et les Flandriens de Hooverphonic sont en effet chacun issus d’une des trois Régions du pays. Ils partagent aussi un talent certain pour pondre des mélodies qui font mouche, ce qui devrait nous valoir une soirée comme tout Liège en raffole.

    La programmation du dimanche, enfin, s’adressera davantage aux bambins. Rien d’étonnant, quand on sait qu’elle a été confiée à la joyeuse équipe d’Ouftivi. On pourra ainsi d’avoir voir à l’œuvre Amani, Les Compagnons du Temps puis Michael et moi. L’incontestable star de la journée sera cependant l’infatigable Chantal Goya, qui viendra éblouir les bambins et rappeler quelques bons souvenirs à leurs parents et grands-parents. Visiblement, le temps n’a toujours pas d’emprise sur la cousine de Bécassine.

    • Trois jours de concerts gratuits sur la place Saint-Lambert
    • Le 17/09 dès 19h30 : Isola, Hyphen Hyphen, The Magician, DJ Dan vs DJ Denix
    • Le 18/09 dès 19h50 : Grandgeorge, Alice on The Roof, Hooverphonic
    • Le 19/09 dès 14h : Amani, Les Compagnons du Temps, Michael et moi, Chantal Goya