La Meuse 04 - Page 2

  • Au revoir Vincent... La voix de Gus Bolin s'est éteinte

    Vincent Bleus 2.jpgAprès un combat de trois longues années contre la maladie, Vincent Bleus est décédé hier à 53 ans. Plus connu des Liégeois sous le pseudonyme de Gus Bolin, il était la voix des premières années et des premiers tubes des Gauff au suc’. Membre fondateur du célèbre groupe liégeois, Vincent avait quitté ses partenaires en 2004 pour suivre une autre voie. Hier, la sienne s’est éteinte.

    C’est la grande famille des musiciens liégeois qui est en deuil. Vincent Bleus était un artiste atypique et talentueux. En 1993, il fonde avec ses compères un groupe qui allait intégrer à part entière le patrimoine folklorique made in Liège.

    Patrick Alen: "C'était mon ami"

    « Avant d’être le trublion et la voix des Gauff au suc’, c’était surtout mon ami », nous confiait Patrick Alen, alias Francis Joskin, depuis l’Espagne où il passe ses vacances. « Nous nous sommes rencontrés en 1982. Pendant plus de 20 ans, nous ne nous sommes pas quitté un seul jour. » Mais en 2004, Vincent Bleus décide de quitter l’aventure et le groupe. « Il a choisi une autre voie, la sienne », continue Patrick Alen. « Mais nous sommes restés amis. Je garde de lui des délires sur scène, des fous rires et des souvenirs impérissables. Il est parti en paix, c’est le principal. »

    Paul Kaba: "Une plume unique"

    Autre membre du groupe lui aussi en vacances dans le sud de la France, Paul Kaba, alias Pol Boubiet, se souvenait lui aussi. « J’ai rejoint le groupe en 1994, un an après sa création. Quand il a choisi de quitter le groupe en 2004, il y a eu quelques tensions qui ont été vite oubliées. Il venait même parfois nous voir en concert. Je me souviens d’un garçon assez discret qui a très vite trouvé sa place comme chanteur et leader du groupe. Mais je retiens surtout sa plume qui était unique. Les premiers textes et les premiers tubes, c’est lui. Sur Banneux ou Helle, c’est sa voix que vous entendez. Je me souviens d’un titre en particulier. Mémé était le morceau caché sur notre disque d’or Ze Live du mon dentier. C’est un morceau en piano voix où je me retrouvais seul sur scène à ses côtés. Il arrivait toujours à me surprendre. Il tournait la mort en dérision avec son humour noir bien à lui. Avec Patrick, nous lui avons rendu visite il y a un mois. Il savait qu’il n’allait pas bien. Mais il en riait encore. »

    Aussi au théâtre

    Vincent Bleus a également écrit la pièce de théâtre à succès « La rencontre infernale » qui a été jouée à de nombreuses reprises par Patrick Alen puis Renaud Rutten. En perdant leur « Gus », les Gauff ont perdu leur « Suc » en 2004. Aujourd’hui, c’est un ami qui s’en va. VINCENT ARENA

  • Back To The 90’s débarque pour la première fois à Liège

    B9716471354Z.1_20180729161033_000+G6UBP3CIJ.1-0.jpgPlus de 7.000 personnes sont attendues le samedi 10 novembre prochain au Country Hall de Liège pour le concert événement « Back To The 90’s ». Véritable référence au nord du pays, ce concept de soirée/concert cartonne depuis plus de 15 ans au Sportpaleis d’Anvers où 30.000 personnes viennent faire la fête durant deux jours aux sons des années 90.

    Les années 80 et 90 reviennent plus que jamais sur le devant de la scène. Après la vague de folie « Stars 80 » (qui reviendra à Liège les 8 et 10 mars 2019), ce sont à présent les années 90 qui vont faire danser les Liégeois. Car c’est une grande première à Liège mais aussi en Wallonie pour cet événement qui est coproduit par la société flamande Star Event et le Liégeois Tony Vermiglio. Habitué aux grosses productions, ce dernier à qui l’on doit les venues successives de David Guetta en Belgique nous promet un grand show. « C’est une véritable institution en Flandres. C’est vraiment incroyable de pouvoir les accueillir à Liège pour la première fois. Nous allons proposer une soirée dansante sous la forme d’un vrai concert. Les artistes phares des années 90 viendront se produire sur la grande scène en direct et seront accompagnés de musiciens. Le tout sera entremêlé de sets de DJ qui feront danser la foule. »

    2 UNLIMITED, HADAWAY...

    Parmi les premiers noms qui ont déjà filtré au niveau des groupes, on pointera les Hollandais de 2 Unlimited, le Trinidadien Hadaway, les Allemands Snap ou encore le régional de l’étape, le groupe liégeois qui cartonne actuellement à travers le monde, Paradisio. DJ Frank et DJ Serch ont également déjà été annoncés derrière les platines. « Nous allons ouvrir les deux salles du Country Hall », continue Tony Vermiglio. « La salle principale qui accueille habituellement les rencontres de basket et les concerts, mais également la salle VIP qui sera elle aussi transformée en véritable discothèque avec des DJ’s sur scène. Avec ces deux salles et ces deux ambiances, nous pourrons ainsi accueillir plus de 7.000 personnes. Le tout sera enrobé et accompagné d’une très grosse production avec un show son et lumières. »

    DRESS CODE

    Notons également qu’un « dress code » sur le thème des années 90 est également proposé aux spectateurs. « Généralement, lors de ce concept les gens jouent le jeu. Nombreux sont ceux qui viennent déguisés. L’esprit de fête sera vraiment notre fil rouge durant toute la soirée. » Les tickets au prix unique de 35€ sont déjà disponibles sur le site officiel www.btt90s.be où plusieurs formules vous sont proposées. VINCENT ARENA

  • Micro Festival : l’évènement le plus cool de l’été est de retour

    De tous les festivals d’été, c’est le préféré des puristes. Le plus ‘old school’ aussi. Au Micro Festival, on oublie les sponsors omniprésents, les groupes à la mode et la démesure des grands-messes musicales telles qu’on les connaît aujourd’hui. Une seule scène, un cadre intimiste et un maximum de découvertes : tels sont les ingrédients du festival le plus cool de l’été.

    Lire la suite