centre culturel de huy

  • Concerts dans la Province : notre sélection de la semaine

    Florent Marchet3 (c) libre de droits.jpgQui a dit qu’il n’y avait plus de salles de concert dans la région ? Cette semaine, notre sélection vous envoie dans cinq lieux différents pour découvrir de la pop en français à Huy, du rock liégeois dans le Carré et de la musique du monde aux Chiroux. Suivez le guide.

    > SAMEDI 17/03

    Tout le monde aime Florent Marchet (photo). Déjà adoubé par Miossec, Katerine, Gaëtan Roussel et Jane Birkin, ce dandy des temps modernes n’a eu besoin que d’un album pour apporter un vent de fraîcheur sur la chanson française. Avis aux amateurs de pop érudite : il se produira samedi soir au Centre Culturel de Huy (€ 23).

    > MERCREDI 21/03

    Chaque mercredi, le café Chez Bouldou déroule le tapis rouge à la nouvelle génération du  rock liégeois. Ce sont cette fois les très prometteurs Chicken Killers qui auront le privilège de fouler la scène de ce haut lieu du Carré. Avec leur pop/rock enjoué et percutant, ils devraient faire des ravages (entrée gratuite).

    > JEUDI 22/03

    Un an après un concert à l’Escalier qui avait marqué les esprits, les rockeurs français de Kim Novak sont de retour sur les lieux du drame. Ils partageront l’affiche avec les liégeois de Virgil et les hutois de The Mash, dont le premier album paru le mois dernier n’a pas encore décollé de notre lecteur CD (€ 6 en prévente).

    > JEUDI 22/03

    C’est parti pour 10 jours de folie ! Du 22 mars au 1er avril, Liège vivra au rythme d’Artival, un vaste festival dédié à la musique, aux arts plastiques et aux nouvelles technologies. Le coup d’envoi des festivités sera donné ce jeudi à l’ancienne Halle aux Viandes, en plein cœur de la cité ardente. On pourra y assister gratuitement à un concert de Speakeasy et à un spectacle de danse du collectif OKUS. Que la fête commence !

    > VENDREDI 23/03

    Quand un français, un moldave et un mongol se rencontrent, cela donne Les Violons Barbares. A trois, Fabien Guyot, Dimitar Gougov et Dandarvaantchig Enkhjargal composent des morceaux énergiques et festifs à la croisée du folk et de la musique des balkans. On ne va pas s'ennuyer vendredi soir aux Chiroux (€ 13 en prévente).