centre culturel de verviers

  • Concerts dans la Province : notre sélection de la semaine

    Kwoon1 (c) Stéphane Berla.jpg> L’Orchestre du Vent, le 15/10 (21h) aux Variétés d’Amay (8 eur)

    Derrière le bien joli nom de l’Orchestre du Vent se cachent 5 musiciens liégeois dont le batteur Jérôme Danthinne, déjà aperçu aux côtés de Lio, de Miam Monster Miam et de Marc Morgan. Proposant un folk-rock en français teinté de blues, le combo vient de publier un premier album qui devrait notamment séduire les mordus d’Eté 67’. Retenez bien leur patronyme, vous n’avez pas fini d’en entendre parler.

     > Kwoon et Morning dead, le 19/10 (20h) à l’InsideOut Club (8 eur)

    Fans de Sigur Ros et d’Arcade Fire, réjouissez-vous. Avec les français de Kwoon, c’est un groupe qui s’inscrit dans le sillage de ces deux formations qui se produira mercredi soir à l’InsideOut. Sandy Lavallart et les siens (photo : Stéphane Berla) embarqueront mercredi soir sur la péniche du quai Van Beneden pour présenter « The Guillotine Show », un troisième album tout en lyrisme et en envolées poétiques. Frissons de plaisir garantis.

     > Eté 67, le 21/10 (20h) au Centre culturel de Verviers (12 eur)

    On ne présente plus Nicolas Michaux et sa bande, véritables chouchous du public liégeois. Vendredi prochain, le sextet se produira au Centre culturel de Verviers, pour un nouveau moment de générosité dont il a le secret. Même si on les a vus et revus depuis la sortie de leur dernier album l’an dernier, on ne parvient toujours pas à s’en lasser. Il faut dire que chacun de leurs spectacles est unique.

     > Hell’s Kitchen et Vegas, le 21/10 (21h) au Tipi (8 eur)

    Vous pensez que tous les concerts de blues se ressemblent ? C’est que vous n’avez jamais vu Hell’s Kitchen sur les planches ! Originaires de Suisse, ces trois jeunes gaillards plein de ressources utilisent tout ce qui leur tombe sous la main pour agrémenter leurs morceaux. Poêle à frire, tambour de machine à laver, poubelle en fer blanc, pèle à charbon… tout y passe, du moment que leur batteur puisse cogner dessus comme un sauvage. Tenez-vous prêts, vous n’en sortirez pas indemne.