country hall

  • Deux soirées-phares pour finir l'année en beauté

    happy-new-year-2012-1.jpgVous n’avez pas encore décidé de l’endroit où vous fêterez le passage à l’an neuf ? Rassurez-vous, il n’est pas encore trop tard. Outre les bons plans à lire ce samedi dans notre top-10 hebdomadaire, nous vous présentons ci-dessous les deux plus grands évènements organisés dans la région. A ma gauche, le traditionnel réveillon du Palais des Congrès, une valeur sûre. A ma droite, son plus sérieux concurrent : la soirée disco qui se tiendra au Country Hall. Qui parviendra à attirer le plus de noceurs ?

    Organisée pour la huitième année consécutive, la Saint-Sylvestre du Palais des Congrès est aujourd’hui une véritable institution. Sa longévité, elle la doit avant tout à la qualité de l’accueil qu’elle réserve au public. Tout y est mis en œuvre pour que les fêtards passent une excellente soirée, dans une ambiance à la fois chic et conviviale. Cette fois encore, les organisateurs n’ont pas lésiné sur les moyens. Ils proposent quatre formules différentes comprenant un dîner de gala, un spectacle des Kings of Comedy et deux soirées dansantes aux atmosphères différentes : électro d’un côté, années ’80 et ’90 de l’autre. Toutes les combinaisons sont possibles, de la moins chère permettant d’assister uniquement aux deux soirées à la totale qui vous verra enchaîner l’apéritif, le dîner, le spectacle et la piste de danse. Avis aux plus résistants !

    Face à ce rendez-vous traditionnel se dresse cette année un challenger de taille : la soirée Disco organisée au Country Hall. Entièrement consacrée au genre musical-phare des années ’80, elle réservera son lot de surprises pour les noceurs, qui peuvent notamment s’attendre à recevoir une panoplie complète destinée à les plonger directement dans l’ambiance. L’évènement peut d’ailleurs être d’ores et déjà qualifié de succès, puisque les 1000 préventes disponibles ont presque toutes trouvées acquéreur. Un bon conseil si vous voulez réveillonner en pattes d’eph’ : ne traînez plus trop pour vous décider. 

     > Soirée « Réveillons-nous », de 19h à 6h au Palais des Congrès. Formules à 29, 49, 79 ou 99 euros. Infos et réservations : 0474 03 20 52.
     > Soirée Disco 2012, de 21h30 à 6h au Country Hall (20 euros). Infos et réservations : www.disco2012.be

  • Prêtes à tout abandonner pour une nuit avec East 17

    East 17 - 2 (c) libre de droits.jpgQuand on côtoie de près les auteurs de « Steam », « Stay Another Day » et « It’s Alright », on assiste évidemment à quelques scènes d’anthologie. Les années ont passé, mais à en croire Patrick Samoy, la ferveur des fans d’East 17 est demeurée intacte. « Ca reste le boys band par excellence », confie l’organisateur de la soirée Top of the 90’s, qui verra également Paradisio, Haddaway et Mo-Do se produire au Country Hall. « Le plus dingue, c’est quand ils rentrent à l’hôtel après le spectacle. Où qu’ils aillent, des femmes de 30 ou 40 ans les attendent pour leur faire des avances. Toutes sont prêtes à abandonner leurs maris et leurs enfants pour assouvir leurs fantasmes d’adolescentes. » Et à Liège, les anciennes midinettes seront-elles de sortie ?

     > Top of The 90’s, le 11/11 (19h30) au Country Hall de Liège.
     > Préventes (de 37,50 à 80 euros) via le 070 66 06 01 ou www.ticketnet.be

     

     

  • Les stars de l’Eurodance vous donnent rendez-vous au Country Hall

    East 17 - 1 (c) libre de droits.jpgAmis trentenaires, réjouissez-vous. Le vendredi 11 novembre aura lieu la première édition de « Top of the 90’s », une soirée entièrement consacrée aux plus grands tubes des années ’90. De quoi réveiller quelques souvenirs de jeunesse...

    On doit cet évènement au liégeois Patrick Samoy, lui-même un habitué des compils « Hit Connection » avec son groupe Paradisio. Surfant sur la vague de nostalgie qui touche tous ceux qui n’ont plus 20 ans, mais toujours des fourmis dans les jambes, il a réuni autour de lui quelques stars de l’Eurodance comme Haddaway, East 17 (photo), Culture Beat ou encore Mo-Do. « Nous tournons régulièrement tous ensemble en Asie et dans les pays de l’Est », confie celui qui a signé le tube de l’été ’96 avec « Bailando ».  « Des liens d’amitiés se sont finalement tissés entre nous et ils n’ont pas hésité quand je leur ai proposé de venir à Liège. Même si on ne parle plus beaucoup d’eux dans les médias, ce sont des artistes qui n’ont jamais cessé de se produire en concert. Ils ont tous connu un énorme succès et sont ensuite parvenus à prendre soin d’eux et de leurs carrières. Il ne reste que les meilleurs, tous les autres se sont brûlé les ailes. » Il n’y aurait donc aucun absent de marque pour la soirée du 10 novembre ? « On a aussi pensé à Technotronic et à Two Unlimited, mais ils sont en procès avec leurs maisons de disque et ne peuvent pas utiliser leurs noms. Dommage, car leur disparition ne profite à personne. » Sûrement pas au public liégeois, qui aurait aimé se trémousser sur « Pump Up The Jam » et « No Limit ».

      > Top of The 90’s, le 11/11 (19h30) au Country Hall de Liège.
      > Préventes (de 37,50 à 80 euros) via le 070 66 06 01 ou www.ticketnet.be