les heures ind

  • Fink et Jean-Louis Murat pour le deuxième jour des Heures InD

    Jean-Louis Murat4 (c) Carole Epinette.jpeg.jpgLe chiffre du jour : le 2. Pour la deuxième et dernière journée de sa deuxième édition, le festival Les Heures InD s’articulera autour de deux têtes d’affiche : Fink et Jean-Louis Murat (photo : Carole Epinette). En 2009, le premier nommé avait offert une très belle prestation au public des Ardentes, proposant un moment de douceur durant la journée du samedi. Ancien DJ électro reconverti en songwriter folk, il viendra cette fois à Liège pour présenter « Perfect Darkness », un cinquième album qui le révèle au sommet de son art. Murat est quant à lui un habitué de la région liégeoise. Après le Trocadero, le Centre culturel d’Ans-Alleur et le Cinéma Le Parc, l’Auvergnat se produira cette fois à la Caserne Fonck, qui se prépare à lui réserver un triomphe. Jean-Louis Bergheaud (son vrai nom) sera là pour défendre « Grand Lièvre », le vingtième chapitre d’une carrière où il n’en a jamais fait qu’à sa tête. Plus tôt dans la journée, le public liégeois pourra voir à l’œuvre Leaf House, BRNS et la française Imany, ancienne mannequin reconvertie en diva soul. Carla Bruni n’a qu’à bien se tenir.

     > Les Heures InD, le 22/10 (17h) à la Caserne Fonck.
     > P
    réventes (18 eur au lieu de 23) au MediaMarkt, à Belle-Ile, à la FNAC et sur www.sherpa.be

     

  • Une deuxième édition pleine de promesses pour Les Heures InD

    Caravan Palace3 (c) libre de droits.jpgLes Ardentes n’en finissent pas de grandir. Après les Transardentes et les soirées Ardentes Club organisées tout au long de l’année, les organisateurs du plus grand rassemblement musical liégeois présentaient l’an dernier Les Heures inD, un nouveau festival spécialement conçu pour les amateurs de découvertes. Quelque peu boudé par le grand public pour sa première édition, l’évènement connaîtra son deuxième volet les 21 et 22 octobre prochain.  Nous reviendrons la semaine prochaine sur la programmation du samedi, attardons-nous d’abord sur celle du premier jour. Faisant la part belle aux formations françaises, elle permettra notamment de voir à l’œuvre Caravan Palace (photo), un sextet combinant des influences jazzy et des sonorités électro, pour un résultat particulièrement réussi. On vous conseille aussi de ne pas manquer les rappeurs parisiens de 1995, dont le show direct et sans fioritures avait marqué les esprits cet été à Coronmeuse. Dans toutes leurs entreprises, les Ardentes ont décidément l’art de créer l’évènement.

     > Les Heures InD, les 21 et 22/10 à la Caserne Fonck.
     > 18 eur pour un jour, 32 eur pour les deux.
     > Préventes au MediaMarkt, à Belle-Ile, à la FNAC et sur www.sherpa.be.

  • Concerts : la rentrée sera chargée !

    Stromae3 (c) Bendo Dati.jpgQue nous réserve la rentrée en matière de concerts ? Les différents acteurs de la scène liégeoise n’ont visiblement pas chômé durant les mois d’été. A la fois riche et varié, le programme qu’ils nous ont concocté devrait nous permettre d’aborder les semaines qui viennent avec le sourire aux lèvres. Fans de musque, à vos agendas.  

    C’est désormais une tradition, le début du mois de septembre sera marqué par le Bucolique Ferrières Festival, qui se déroulera les 9 et 10 septembre au zoning de Werbomont. Puggy, Suarez et Aeroplane seront notamment de la partie. Autre grand-messe, mais gratuite cette fois, les fêtes de Wallonie. Un an après une prestation-éclair qui avait laissé le public liégeois sur sa faim, Stromae reviendra en cité ardente pour un véritable concert avec ses musiciens. Le garçon nous avait confié en interview qu’il voulait absolument rattraper le coup, il n’avait visiblement pas menti.

    Les amateurs de rock se réjouiront quant à eux du grand retour de Malibu Stacy, dont le troisième album paraîtra en octobre. Un bonheur ne venant jamais seul, les visétois ont choisi Liège pour présenter leur nouveau bébé. L’évènement aura lieu le 21 septembre, dans une Caserne Fonck qu’on imagine d’ores et déjà pleine à craquer. Parmi les autres rendez-vous importants, on pointera le Festival métal prévu le 17 septembre au centre culturel d’Ans et la soirée post-rock organisée le même jour au Tipi, avec les limbourgeois de Reiziger en tête d’affiche.

    Si le menu de septembre s’annonce particulièrement copieux, que dire de celui du mois d’octobre ? On commencera en force le samedi 1er avec le Festival des Découvertes, dont la troisième édition réunira notamment The Waow, Fastlane Candies et Blue Velvet à l’espace Tivoli. Les Ardentes marqueront ensuite le mois de leur empreinte en organisant le concert des Ogres de Barback et la deuxième édition des Heures InD, leur festival indoor. Jean-Louis Murat, Fink et les excellents lillois de Skip The Use y sont d’ores et déjà confirmés. Rien de tel qu’une rentrée chargée pour oublier un été pourri.

    Crédit photo : Bendo Dati