lieutenant

  • Concerts à Liège : notre sélection de la semaine

    Peter Pan Speedrock2 (c) libre de droits.jpgCa y est, la vague de froid est enfin derrière nous ! Il est donc grand temps de se dégourdir les oreilles. Rien de tel que de bons concerts pour fêter le retour des températures positives. Suivez le guide !

    > SAMEDI

    Avec l’album « 3 » paru en 1996, les toulousains de Diabologum ont marqué le rock français de leur empreinte. C’est donc avec une pointe de nostalgie et une bonne dose de curiosité  qu’on se rendra à l’Atelier rock de Huy pour y applaudir Michel Cloup, l’ancien leader de la bande. Il sera devancé par  Versus Club et Swiming Pool Burka, deux formations liégeoises qui n’ont jamais caché leur admiration pour le gaillard. Les retrouvailles n’en seront que plus belles (€ 9).

    > DIMANCHE

    Ça va voler dans les plumes ce dimanche au Carlo Levi. Le collectif liégeois Sabotage BKG y réunira en effet les Franco-américains de Monarch, les Irlandais d’Altar Of Plagues et Angakok, qui feront office de régionaux de l’étape. Tous aux abris, les métalleux sont de sortie (€ 7) !

    > MARDI

    A les voir, on jurerait qu’ils débarquent du fin fond des Etats-Unis. C’est pourtant bien des Pays-Bas que les trois lascars de Peter Pan Speedrock (photo) sont originaires. Biberonnés au rock outrancier de Motörhead et AC/DC, ils seront mardi soir à l’InsideOut. Vous n’en sortirez pas indemne (€ 13).

    > VENDREDI

    Lieutenant, c’est le groupe pop-rock qui monte en région liégeoise. Emmené par le guitariste de Showstar Lauren Van Ngoc et sa sœur Pauline, le combo s’est déjà distingué par quelques très bons concerts et un 33 tours d’excellente facture. Ils seront vendredi soir à l’Aquilone pour célébrer l’anniversaire du Poiscaille, le journal satirique liégeois. Non contents d’avoir une belle plume, ces jeunes gens ont visiblement du goût.

    > VENDREDI

    Quatre groupes, mais pas un mot. Outre un gros penchant pour les longues envolées et les changements de rythme imprévus, les membres de Heartbeat Parade, The Forks, TotorRo, Terraformer partagent en effet tous la particularité d’évoluer sans chanteur. Le collectif liégeois Honest House les réunira vendredi sur la scène du Tipi. Laissez-vous séduire par leur rock inventif (€ 6).

  • 10 000 spectateurs attendus à l’Unifestival

    Chickfight3 (c) libre de droits.jpgRien n'arrête l'Unifestival. Fort des 10 000 spectateurs réunis l'an dernier, le comité organisateur espère une fois de plus réunir la grande foule sur le campus du Sart-Tilman, même s'il s’est autorisé une affiche plus pointue qu’en 2010. Si on y retrouve moins de noms ronflants que par le passé, elle fait toujours autant la part belle au rock, à l’électro et aux artistes du cru. On pourra ainsi voir à l’œuvre Chickfight (photo), Lieutenant, The Mash, The Last Row et The Kerbcrawlers, autant de formations en vue sur la scène rock locale. Parmi les DJ’s chargés d’animer la fin de soirée, on pointera également quelques habitués des nuits liégeoises comme JYR, Mark Hash et nos petits chouchous de Folie Douce, prévus en clôture sur la scène Mâson. Quinze jours après leur très bonne prestations aux Fêtes de Wallonie, les bruxellois de Montevideo reviendront quant à eux à Liège avec le statut de tête d’affiche. On peut compter sur eux pour faire des étincelles.

     > Unifestival, le 06/10 (17h-2h) sur le campus de l’ULg-Sart Tilman (gratuit).
     > Navettes gratuites vers le centre-ville entre minuit et 3h.