sauvenière

  • Nouvelle passe de trois pour les Grignoux

    Kareyce Fotso1 (c) libre de droits.jpgOn ne change pas une formule gagnante. Depuis le début des grandes vacances, les Grignoux remportent un joli succès avec leurs trois évènements par week-end. Visiblement, les Liégeois ne se lassent pas du menu qui leur est proposé : deux concerts de qualité, respectivement le vendredi à la Brasserie Sauvenière et le samedi au Café Le Parc, puis la projection d’un film en plein air dans la cour du Sauvenière.

    Ce soir, c’est la chanteuse Kareyce Fotso (photo) qui entamera les festivités. Originaire du Cameroun, elle a déjà publié deux albums, dont un petit dernier baptisé « Kwegne » et qui a été partiellement enregistré chez nous. Marquée par le blues et la musique traditionnelle africaine, cette jolie jeune femme au caractère bien trempé y dévoile une voix puissante et au grain extrêmement personnel. Emballant.

    Que les fans de chanson française se réjouissent, eux aussi. Cloé du Trèfle sera samedi soir au Café le Parc. La demoiselle en profitera pour présenter au public liégeois « Hasards de trajectoire », un album-concept retraçanty l’histoire de Lisa, une jeune fille qui se balade dans les transports en commun et y multiplie les rencontres.

     

    Samedi soir, enfin, les Grignoux projetteront gratuitement le film coréen « The Host » dans la vaste cour du Sauvenière. Loin des clichés intellos véhiculés par le cinéma asiatique, ce long-métrage primé au Festival du Film Fantastique de Bruxelles est avant tout un pur divertissement. Il raconte l’histoire d’une famille de losers absolus qui se découvre une audace insoupçonnée lorsqu’une de ses membres est attaquée par un monstre marin. Esprits cartésiens s’abstenir.