tipi

  • Sorties à Liège : notre sélection

    InsideOut, Tipi, Milky Way, TempoCTOù sortir à Liège cette semaine ? Une fois n’est pas coutume, c’est une soirée hip hop qui soulève le plus notre enthousiasme. Organisée par le collectif liégeois Milky Way, elle aura lieu ce soir à l’InsideOut. Créé en 2008, Milky Way organise depuis lors régulièrement des évènements qui réunissent concerts, DJ-sets et expositions de graphistes et de designers, dans un esprit d’ouverture qui fait clairement plaisir à voir. Ce soir, le collectif a notamment convié le rappeur bruxellois Convok et DJ Sonar sur la péniche du quai Van Beneden. Ça risque de chauffer. Vendredi prochain, on vous suggère de faire un tour au Tipi, pour la nouvelle édition de Back to the Nineties. Animées par le DJ résident Kid Viciouzzz, les festivités feront une fois encore la part belle aux mélodies qui ont marqué les années ’90. Les amateurs d’électro se presseront quant à eux à l’InsideOut, où les soirées TempoCT fêteront leur quatrième anniversaire. Pour l’occasion, l’évènement accueillera notamment Chris Hingher (photo), Xentrix et Tom Hades. Connu pour ses productions avec Marco Bailey, ce dernier a notamment signé l’hymne d’I Love Techno en 2001. Fini le jeunisme derrière les platines. Désormais, l’électro aussi à ses dinosaures.

     > Soirée Mily Way, le 23/07 (22h) à l’InsideOut (5 euros).
     > Soirée Back to the Nineties, le 29/07 (22h) au Tipi (entrée gratuite).
     >
    Soirée TempoCT, le 29/07 (22h) à l’InsideOut (6 euros).

    Crédit photo : Julien S Buchem

  • 7evenpm renaît de ses cendres au Tipi

    7evenpm,tipiVous vous souvenez de 7evenpm ? Fin 2009, ces membres du collectif Startin’Pop décidaient de faire un break, après des années de présence sur la scène rock liégeoise. Pour beaucoup de formations, ce genre d’évènement sonne comme le début de la fin. Ce n’est heureusement pas le cas pour eux.

    A la surprise générale, les voilà en effet de retour, des projets plein la tête. « A un moment, j’ai bien cru que le groupe ne survivrait pas »,
    avoue  aujourd’hui Raphaël Grignet, le chanteur de la bande. « Mais les autres membres m’ont recontacté pour me proposer de nous produire en concert. J’ai immédiatement accepté et nous nous sommes retrouvés tous ensemble pour répéter. Là, tout s’est tellement bien passé qu’on a décidé de préparer un album. » Prévu au début de l’année prochaine, le disque devrait sortir sur le label liégeois Sköhl Records, qui a récemment produit ceux de Can D et The Engines of love.

    D’ici-là, il ne nous reste plus qu’à retrouver 7evenpm sur scène, pour ce fameux concert prévu samedi soir au Tipi. « Ce sera sans doute notre seul live cette année »,
    confie Raphaël. « Nous avons donc décidé de nous faire plaisir. Nos amis de The Pundits se chargeront de la première partie et des DJ’s prendront le relais pour prolonger la soirée en musique. » Connaissant les goûts de l’apôtre, elle devrait faire la part belle au rock à l’anglaise.

     > 7evenpm + The Pundits + DJ Lo et Pat St-Rem, le 28/05 (20h) au Tipi (5 eur).

  • L'increvable Mark Sultan sera mardi soir au Tipi

    Mark Sultan1 (c) libre de droits.jpgMark Sultan est un hyperactif. Incapable de tenir en place, ce canadien en froid avec les autorités de son pays ne cesse de multiplier les projets et les activités. Patron de label, membre de nombreux groupes de rock dont les cultissimes Spaceshits, ce garçon débordant d’imagination aime également se produire en solo. Histoire de brouiller les pistes encore davantage, il le fait sous différents noms. Que vous vous rendiez à un concert de Needles, de Krebs, de Skutch, de Creepy, de Bridge Mixture, de Kib Husk, de Noammnn Rummnyunn, de Blortz, de Celeb Prenup ou encore de BBQ, vous verrez ainsi le même gaillard.

    Inutile d’en dire d’avantage, vous aurez compris qu’on a affaire à un drôle de bonhomme. Il n’en demeure pas moins un des rockeurs les plus purs et authentiques de sa génération. Sous ses airs d’éternel adolescent, le gaillard est avant tout un grand connaisseur du rock des origines. Il possède ainsi une collection de vinyles des années ’50 à faire pâlir tous les amateurs du genre. C’est dans cette véritable mine d’or qu’il a puisé son inspiration pour composer « $ », son deuxième opus sous le nom de Mark Sultan. C’est ce disque racé et brut de décoffrage qu’il viendra défendre mardi soir au Tipi, à l’initiative du collectif JauneOrange. Les fans de rock primitif sont déjà sur les dents.

     > Mark Sultan + The Local Farmers Band, le 26/04 (20h) au Tipi (6 eur).