Un premier bilan positif pour l’été des Grignoux

Grignoux, Café Le Parc, Brasserie SauvenièreC’est l’heure du bilan pour les Grignoux. Après trois semaines de concerts et de projections en plein air, les responsables du Parc, du Churchill et du Sauvenière ont accepté de faire le point avec nous sur leur été. Même s’il se prolongera encore jusqu’à la fin du mois d’août, on peut d’ores et déjà le qualifier de réussite.

 

« Tant au niveau de l’affluence que de la qualité des spectacles proposés, on semble se diriger vers un excellent cru », nous a confié Lo Maghuin, l’attachée de presse de l’ASBL. « Les concerts au Sauvenière ont attiré environ 250 personnes en moyenne, avec une pointe à plus de 300 spectateurs pour Kareyce Fotso. Les projections du samedi ont également séduit beaucoup de monde. Grâce aux écrans géants placés dans la Brasserie, elles n’ont pas été trop perturbées par la pluie. Parmi les bons moments, je retiendrai surtout le concert de Jacques Stotzem au Café Le Parc. Comme d’habitude avec lui, il y avait une ambiance du tonnerre. » 

Loin de se reposer sur leurs lauriers, les Grignoux proposeront encore un alléchant programme jusqu’à la fin des vacances. Ca commencera dès ce soir avec le concert de Lubos Bena et Matej Ptaszek (photo) au Café Le Parc. Originaires de République Tchèque, ces deux drôles de loustics proposent un blues fidèle au style original, et ce même au niveau des costumes et des voix nasillardes. Un régal.

 

Vendredi prochain, la Brasserie Sauvenière accueillera quant à elle Osvaldo Hernandez. Notamment connu pour son travail avec Deep Forest et Marlène Dorcéna, le percussionniste mexicain s’associera cette fois avec Karim Baggili, Vardan Hovanissian, Patricia Van Cauwenberge et Juan Carlos Bonifaz, pour un concert qui mariera les mélodies slaves et latines. Avec des musiciens de cette trempe, le bel été des Grignoux ne risque pas de coup d’arrêt.

 

 > Lubos Bena & Matej Ptaszek, le 23/07 (21h) au Café Le Parc (8 eur).
 >
Tierra de Osvaldo Hernandez,le 29/07 (21h) à la Brasserie Sauvenière (9 eur).

Crédit photo : Roman Hrebeck

Les commentaires sont fermés.