Un hommage à Belmondo au prochain festival du film policier

Une flopée de vedettes du grand écran sont déjà passées par Liège à l’occasion de ce festival. Alain Delon, Paul-Michael Glaser, Michel Galabru, Georges Lautner, Jean-Marie Poiré, Robert Hossein, ou encore Claude Brasseur en ont été les invités.

Cette année, c’est l’actrice Nathalie Baye qui a été désignée présidente du jury long métrage. « Nous comptons désormais six jurys, dont deux officiels », explique le directeur du festival, Cédric Monnoye. « Nous lançons une nouvelle compétition officielle dédiée aux séries policières. L’idée est de surfer sur la nouvelle vague des séries qui sont désormais légion à la télévision. Il est donc logique que nous nous y intéressions. Il y aura huit séries inédites en compétition afin que le festival puisse servir de tremplin. Nous devrons certainement trouver notre public. Nous nous sommes fixés trois ans. »

Mais Nathalie Baye ne devrait pas être la seule attraction de cette 13e édition. Pour la première fois en 13 ans, ce festival rendra hommage au monument Jean-Paul Belmondo. « Nous ne l’avions pas encore mis à l’honneur. C’est au travers de trois de ses films cultes, sur le genre policier, que nous le ferons cette année avec une soirée spéciale. » Des classiques du genre, « À bout de souffle », « Le Doulos » et « 100.000 Dollars au soleil » seront projetés dans les salles obscures.

Belmondo à Liège

Et il se chuchote que Jean-Paul Belmondo pourrait être de la partie en Cité ardente lors de cette soirée. « Nous y travaillons et vous donnerons la réponse dans deux semaines », lâche Cédric Monnoye.

Parmi les invités, nous pointerons également l’acteur américain Antonio Fargas, alias Huggy les bons tuyaux dans « Starsky et Hutch ». Il sera quant à lui présent lors d’un focus sur le courant culturel des années 70 « Blacksploitation ».

En marge du festival, toutes les activités habituelles (Le Grand Procès, la nuit du court-métrage, les documentaires) seront proposées durant ces quatre jours au centre-ville. « Nous organiserons également pour la première fois une cérémonie qui récompensera les figurants du cinéma. Avec ces nouveautés, notre volonté est de continuer à grandir. Ceci avec l’espoir d’accueillir 12.000 personnes dans les salles durant le festival. »

VINCENT ARENA

Les commentaires sont fermés.