Retour aux affaires pour My Little Cheap Dictaphone

Il s’en est fallu de peu pour qu’on ne les revoit jamais. Auteur de 4 albums entre 2002 et 2014, My Little Cheap n’avait jamais annoncé de fin officielle. Mais les membres de ce groupe-phare de la scène rock liégeoise vaquaient tous à d’autres activités, si bien que l’on pensait ne plus jamais avoir l’occasion de les applaudir sur scène. A la surprise générale, ils viennent pourtant d’annoncer une nouvelle date de concert, qui plus est à Liège et en compagnie d’autres noms prestigieux. Un retour aux affaires en bonne et due forme, qui réjouira tous les fans de rock indépendant.

« Nous avions effectivement mis le groupe entre parenthèses », avoue Michael Larivière, le leader de la bande. « Pour ma part, j’ai suivi une formation à Paris pour devenir coach scénique. J’exerce dorénavant ce métier au Studio des Variétés. Mais certains évènements privés m’ont donné envie de recommencer à écrire des morceaux. En septembre dernier, j’ai réuni le groupe pour une première répétition. Nous nous sommes alors fixé pour objectif de proposer un concert un an plus tard, à l’occasion de mon anniversaire. »

My Little Cheap Dictaphone3 (c) libre de droits.jpg

D’anciens membres de Pavement et de dEUS à l’affiche

Pour le coup, on peut dire que le groupe a décidé de se faire plaisir. Non content de venir présenter leurs nouvelles compositions, Michael et ses acolytes se sont offert une affiche à tomber par terre. « Tout s’est passé très rapidement », explique celui qui fait aussi partie de Hollywood Porn Stars. « J’ai contacté les responsables du Kultura, qui ont directement accepté de nous accueillir. Ils nous ont aussi dit que d’autres groupes étaient dans leur viseur pour la même période. Il s’agissait de Spiral Stairs, le nouveau projet de Scott Kannberg de Pavement, et I H8 Camera, un groupe où l’on retrouve Rudy Trouvé et Stef Kamil Carlens, des anciens membres fondateurs de dEUS. Le hasard fait bien les choses : j’avais un autocollant de Pavement sur ma toute première guitare et j’ai fait la première partie de Kiss My Jazz, un autre projet de Rudy Trouvé, lors de mon premier concert. La soirée s’achèvera avec des DJ-sets, notamment du programmateur du festival de Dour Alex Stevens et de membres de Hollywood Porn Stars. C’est une belle manière de boucler la boucle, tout en prenant un nouveau départ. »
Après ce tour de chauffe, My Little Cheap Dictaphone peaufinera encore ses nouvelles compositions, dans le but de les enregistrer à Paris en 2020. On avait laissé le groupe pour mort, il semble aujourd’hui plus vivant que jamais.

G.S.

 > My Little Cheap Dictaphone, Spiral Stairs, I H8 Camera + DJ’s, le 20/09 au Kultura.
 > Préventes (12 euros au lieu de 15 euros sur place) disponibles sur www.billetweb.fr

Écrire un commentaire

Optionnel