Un festival à taille humaine sur le terril Piron

C’est le petit dernier dans la galaxie des festivals d’été. Inauguré en 2016, le Supervue s’est rapidement affirmé comme un évènement à part. On y vient pour sa programmation pointue, mais aussi pour son site exceptionnel et son ambiance décontractée. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que le succès est au rendez-vous. L’an dernier, ils étaient plus de 4500 curieux à se rendre sur les hauteurs de Saint-Nicolas, pour deux jours de rencontre entre les arts plastiques et la musique.

« Tout a commencé par la découverte d’un lieu », explique Hugo Klinkenberg, le programmateur du Supervue. « En se baladant sur les hauteurs de Saint-Nicolas, les membres du collectif Superette, sont tombés sur le terril Piron, un écrin de verdure qui offre une vue imprenable sur le bassin sidérurgique liégeois. Ça nous est apparu comme une évidence qu’il fallait exploiter cet endroit pour y organiser une grande fête où arts et musique se mélangeraient. »

Supervue1 (c) Tatiana De Wind.jpg

Public et artistes en redemandent

On est donc ici très loin des grosses machines qui font grincer des dents dans le voisinage. En dialogue avec les pouvoirs publics et les riverains, les organisateurs du Supervue ont conçu un évènement à taille humaine. Les places disponibles sont limitées à 3000 par jour, pour un site qui pourrait facilement en accueillir deux fois plus. « Le fait d’avoir de l’espace, ça fait justement partie de l’expérience qu’on veut proposer au public », souligne Hugo Klinkenberg. « Généralement, il y a du monde devant les scènes, mais il est aussi possible d’aller se coucher dans l’herbe, d’admirer tranquillement les œuvres d’art contemporains installées sur le site ou encore de jouer avec ses enfants. Je pense que ça fait partie intégrante du plaisir que l’on peut éprouver en venant au Supervue. On sent d’ailleurs qu’une vraie communauté s’est formée autour du projet. Non seulement au niveau du public, mais aussi des artistes. Le DJ Le Motel sera ainsi présent pour la deuxième fois d’affilée, alors que c’est un des producteurs les plus demandés en Belgique. Cette année, on pourra aussi voir à l’œuvre La Jungle, la DJ parisienne Miley Serious ou encore AJA, le nouveau projet de la chanteuse de La Femme ».

Supervue5 (c) Tatiana De Wind.jpg

A l’instar d’évènements comme le Micro Festival dans le quartier Saint-Léonard ou La Carrière en Province de Namur, le Supervue est donc un rassemblement qui privilégie la qualité à la quantité, les sourires dans le public à la satisfaction des sponsors. Pas de quoi inquiéter les géants du divertissement musical, car il faut de tout pour faire un monde. Mais plutôt rassurant pour les amateurs de festival à la cool.

G.S.

 > Supervue, les 26 et 27 juillet sur le terril Pirron.
 > Les tickets 1 jour (21 euros) et les pass 2 jours (31 euros) sont disponibles sur www.supervue.be

Photos : Tatiana De Wind

Les commentaires sont fermés.