15 000 spectateurs attendus ce week-end au Yes2DayLand

Dans tous les sens du terme, c’est le dernier festival de l’été. Organisé depuis 2015 du côté d’Aywaille, le Yes2DayLand Festival n’est en effet pas seulement le plus récent, mais aussi celui qui arrive le plus tard dans l’année. L’occasion ultime de faire la fête en plein air, juste avant la fin des congés scolaires. Une formule qui fait visiblement recette, puisqu’on y attend pas moins de 15 000 visiteurs entre vendredi et dimanche.

« C’est le record que nous avons atteint en 2017 », précise Charlotte Delvoye, l’attachée de presse de l’évènement. « L’an dernier, ils étaient environ 12 000. Les réservations vont bon train, surtout pour la soirée de vendredi. Le site peut accueillir plus de 10 000 personnes par jour, on peut donc encore voir venir. Notre but à long terme est de continuer à grandir, tout en restant abordables et en continuant à programmer des artistes locaux. »

Slimane1 (c) libre de droits.jpg

Slimane et Boulevard des Airs en tête d’affiche

Outre son cadre verdoyant, l’évènement organisé au Centre récréatif de Remouchamps se distingue par son affiche thématique. Chaque journée s’adresse à un public différent, même s’il n’est pas rare de voir des spectateurs munis d’un pass pour les trois jours. Le vendredi, la soirée débutera par un hommage à Daniel Balavoine, suivi d’un concert de Léa Paci. On pourra ensuite voir à l’œuvre Slimane (photo) et Boulevard des airs, suivis d’un DJ-set de clôture proposé par Oli Soquette.

Spectacles pour enfants, groupes de reprise et DJ’s

C’est désormais une tradition, la journée du samedi débutera sous le signe des bambins. Dès 14h, les têtes blondes se défouleront devant Les Fancy Fées, puis le spectacle des Déménageurs. Viendront ensuite les groupes de reprise avec Katy Cats (Katy Perry), Black City (Inochine), Coldplayed (Coldplay) et Jackson One (Michael Jackson), suivis par les indétrônables Mister Cover.

Daddy K2 (c) libre de droits.jpg

Le dimanche, enfin, place aux DJ’s du Jardin des couleurs, là où les rythmes endiablés sont agrémentés de lancers de poudre colorée. DJ Furax, DJ LadyS, le Brésilien Mark Ursa et le maître Daddy K (photo) seront notamment de la partie, tout comme DJ Denix, le régional de l’étape. Avec lui aux platines, on peut s’attendre à un final bouillant.

G.S.

 > Yes2DayLand, du 30/08 au 01/09 au Centre récréatif de Remouchamps
 > Les tickets pour le vendredi (37,50 euros), le samedi (22,50 euros) le dimanche (14 euros) et les trois jours (57,50 euros) sont disponibles sur www.yes2dayland.be

Les bénéfices reversés aux écoles de la région

L’organisation de festival est aujourd’hui un business juteux, mais il arrive encore que certains évènements soient mis en place pour de plus nobles raisons. Créée par des parents d’élèves de l’école communale de Kin, l’ASBL qui organise le Yes2DayLand est composée d’une petite vingtaine de passionnés qui soutiennent les écoles de la Commune d’Aywaille, tous réseaux confondus. Aidés par 300 bénévoles durant la grand-messe, ils ont déjà récolté 18 000 euros qui ont servi à financer des activités favorisant l’accès à la culture pour les enfants du coin. Pour une fois qu’on peut se donner bonne conscience en achetant un ticket d’entrée...

 

 

Les commentaires sont fermés.