My Little Cheap Dictaphone revient sur le devant de la scène

C’est ce qu’on appelle une bonne surprise. En juin dernier, le groupe de rock liégeois My Little Cheap Dictaphone, ou MLCD pour les intimes, annonçait son grand retour après quatre longues années de silence radio. Une résurrection qui prendra forme vendredi prochain au Kultura, à l’occasion d’un concert qui en annonce d’autres.

« C’est vrai que nous ne sommes plus montés sur scène depuis longtemps », sourit Michaël Larivière, le chanteur et guitariste du combo. « Il n’y a pas vraiment eu de séparation, mais chaque membre du groupe a été occupé par d’autres projets. Nous ne savions donc pas vraiment de quoi notre avenir en commun serait fait. Il y a un an environ, j’ai réuni le groupe pour une première répétition. Nous nous sommes alors fixés pour objectif de proposer un concert douze mois plus tard, à l’occasion de mon anniversaire. »

Histoire de fêter l’évènement comme il se doit, les Liégeois ont composé une bien belle affiche. Le même soir, on pourra ainsi voir à l’œuvre MLCD, mais aussi le nouveau projet de Scott Kannberg de Pavement et I H8 Camera, un groupe où l’on retrouve Rudy Trouvé et Stef Kamil Carlens, ex-membres fondateurs de dEUS. La soirée s’achèvera avec des DJ-sets du programmateur du festival de Dour Alex Stevens, de membres de Hollywood Porn Stars et de Jean-François Jaspers du collectif JauneOrange.

MLCD1 (c) libre de droits.jpg

De nouvelles compositions qui risquent de surprendre

« Les concerts auront lieu en alternance dans la grande et la petite salle du Kultura », précise Michaël Larivière. « Pour notre part, nous jouerons entre Spiral Stairs et I H8 Camera. Nous ne serons pas seuls sur scène. Plusieurs invités nous rejoindront, dont la jeune chanteuse Klara du groupe liégeois Metrophona. Ce sera aussi l’occasion de dévoiler de nouvelles compositions. Nous en glisserons 4 ou 5 au cours du set. Leur style est assez différent de ce que nous faisions dans le passé, on se réjouit de découvrir la réaction du public. »

Complet depuis des semaines, ce concert laissera forcément quelques fans sur le carreau. Qu’ils se rassurent : MLCD ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. L’enregistrement d’un cinquième album est d’ores et déjà prévu pour l’an prochain, tandis que le groupe est en pourparlers avec des organisateurs de festivals pour des concerts en 2020. Ce n’est pas encore un vrai retour aux affaires, mais ça y ressemble furieusement.

G.S.

- My Little Cheap Dictaphone, Spiral Stairs, I H8 Camera + DJ’s, le 20/09 au Kultura (complet).

Les commentaires sont fermés.