L’OPRL lance OPRL+, une série de concerts « augmentés »

 

C’est un défi de taille que s’est lancé l’OPRL. Sous l’impulsion de Gergely Madaras, son nouveau chef d’Orchestre, l’institution liégeoise inaugurera bientôt OPRL+, un nouveau concept qui dépoussière radicalement l’image que l’on peut se faire de la musique classique. Au programme : des croisements surprenants avec d’autres disciplines comme le théâtre, le cinéma ou encore le mapping vidéo. Bingo. Depuis l’annonce de ces 5 rendez-vous, la billetterie tourne à plein régime et un public plus jeune accroche à l’idée.

« Gergely Madaras est le plus jeune chef de l’histoire de l’OPRL », rappelle Daniel Weissmann, son directeur général. « En l’engageant, nous lui avons demandé de nous aider à attirer une nouvelle génération dans nos murs. Il nous a directement fait part de son envie de faire cohabiter la musique avec d’autres arts. C’est quelque chose qui existe déjà à l’étranger, mais qui reste encore assez inédit en Belgique. Visiblement, le pari est réussi car en plus de nos abonnés, de nombreux jeunes ont manifesté leur intérêt pour le projet. »

OPRL1 (c) Martin-Mailleux.jpg

5 rendez-vous cette saison

Concrètement, la saison 2019-2020 de l’OPRL comportera 5 rendez-vous du genre. Un mapping vidéo sur la Onzième Symphonie de Chostakovitch le 12 octobre, une projection de film accompagné par L’oiseau de feu de Stravinsky le 23 novembre, le classique du théâtre Roméo et Juliette sur la musique de Prokofiev le 1er février, une création autour de la musique minimaliste de Philip Glass et Steve Reich le 29 février et enfin la projection du film « La La Land » accompagnée par l’orchestre, prévue le 23 mai prochain.

OPRL2 (c) Jean-Louis Wertz.jpg

« L’orchestre devra jouer plus fort »

« Nous avons été surpris par le grand nombre d’artistes qui se sont montrés intéressés », sourit Daniel Weissmann. « En plus de ceux que nous avons-nous-même contactés comme le metteur en scène Fabrice Murgia, nous avons reçu beaucoup de propositions alléchantes. Nous réfléchissons d’ailleurs déjà à une programmation pour l’année prochaine, même si chaque spectacle représente un énorme défi technique. Pour le mapping vidéo, par exemple, l’utilisation de grands ventilateurs obligera les musiciens à jouer plus fort que d’habitude. Toute cette mise en place est un peu stressante, mais surtout passionnante. »

Histoire de rentabiliser l’investissement financier et les efforts fournis, l’OPRL a d’ores et déjà programmé des représentations à Lille et à Bruxelles. Et si le succès des préventes se confirme, on ne serait pas étonné de voir quelques dates se rajouter à Liège également.

G.S. 

 > L’Orchestre Philharmonique Royal de Liège,boulevard Piercot, 25-27 à 4000 Liège.
 > Le programme complet des concerts est disponible sur le site internet www.oprl.be et sur la page Facebook www.facebook.com/orchestreliege.
 > sa billetterie est accessible du lundi au vendredi de 13h à18h et une heure avant le début de chaque concert. Elle est également joignable par téléphone au 04 220 00 00.
 > La billetterie en ligne (www.oprl.be) permet de réserver ses places pour tous les concerts, 7j/7 et 24h/24.

Photos : Dominique Houcmant - Goldo, Martin Mailleux et Jean-Louis Wertz

Les commentaires sont fermés.