Les Québecofolies débarquent à Huy pour deux soirs

Ils ont un drôle d’accent, des voisins qui les prennent de haut et un sens de l’autodérision à toute épreuve. Avec autant de points communs, il n’est guère étonnant de voir que les Québécois et les Wallons s’entendent à merveille. Depuis une bonne dizaine d’années, des artistes issus de Montréal et des environs se produisent aux Francofolies de Spa, à l’initiative de Charles Pirnay et Patricia van de Weghe. Leur projet baptisé Québecofolies connaîtra bientôt un prolongement à l’Atelier Rock et au Centre Culturel de Huy. Tabarnak, attachez vos tuques !

Les festivités débuteront le jeudi 28 novembre au Centre Culturel de Huy, pour une soirée qui fera la part belle aux rêveries et aux sonorités douces. On pourra d’abord voir à l’œuvre Shaun Ferguson, un guitariste virtuose qui propose une musique instrumentale toute en finesse et en subtilité. Viendra ensuite Comme dans un film, le duo formé par les acteurs Isabelle Blais et Luc Brillant et leurs acolytes Jean-François Lauzon (basse) et Nicolas Grimard (guitare). Ensemble, ils proposent un folk-rock aux accents country, rock et bossa. La soirée s’achèvera avec Thomas Hellman (photo), que l’on a déjà pu voir à l’œuvre aux Deux Ours l’an dernier. Ce chanteur folk raconte l’histoire américaine à travers des chansons tirées du répertoire blues, folk et gospel. A voir.

Forest Boys1 (c) Jean-François Cloutier.jpg

Quatre concerts, dont une première

Le lendemain, c’est à l’Atelier Rock que le rendez-vous est fixé. Au programme : quatre concerts d’artistes variés, mais parfaitement complémentaires. Le trio Ponteix ouvrira le bal avec ses envolées planantes qui évoquent Radiohead et Patrick Watson. Il sera suivi par Emile Bilodeau, un chanteur folk dont le deuxième album baptisé « Grandeur Mature » est paru en octobre dernier. Viendront ensuite les excellents Patiently Awaiting The Meteorite (ou PATM), un trio proposant une pop léchée teintée d’électro et de funk. L’upercut final sera délivré par Forest Boys (photo : Jean-François Cloutier), dont le leader n’est autre que le frère du chanteur Hubert Lenoir. Pour l’occasion, ce quintet de rock indé se produira pour la toute première fois en Europe. Quand ils auront conquis le Vieux Continent, ce qui n’est plus qu’une question de temps, le public Hutois pourra fièrement déclarer « J’y étais » !

G.S.

 >
Les Québecofolies le 28/11 (20h) au Centre culturel de Huy et le 29/11 (20h) à l’Atelier rock.
 > Préventes (20 euros pour le 28/11, 15 euros pour le 29/11 ou 30 euros pour les deux soirs) disponibles sur www.acte2.be

Les commentaires sont fermés.