Idées-cadeaux : des artistes liégeois sous le sapin

Le père Noël est à court d’idées, cette année ? Rassurez-vous, nous sommes là pour l’aider. Quels que soient les goûts musicaux de la personne à qui vous aimeriez faire plaisir, il y a fort à parier qu’un artiste liégeois a publié cette année un disque qui pourrait lui convenir. De la chanson française aux musiques urbaines en passant par le rock pur et dur, petit tour d’horizon des albums « Made in Liège » qui feront fureur sous le sapin.

C’est du côté des artistes qui chantent en français que la moisson a été la plus prolifique cette année. On doit ainsi l’un des plus beaux crus de 2019 à Dalton Telegramme (photo : Véronique Malmendier), dont le deuxième opus intitulé « Victoria » est sorti en septembre dernier. Délaissant le style folk et country des débuts au profit d’une chanson française plus classique, les Liégeois signent là un vrai petit bijou. Toujours en français, les nouveaux venus de Le Piège ont dévoilé un premier EP fort prometteur. On s’en voudrait aussi d’oublier les élégantes envolées d’Ebbène et les mélodies électro-pop de Fastlane Candies, qui mélangent les textes en français, en anglais et en espagnol sur leur très joli « Ploygene ».

Showstar4 (c) Francsc Serra Zaragoza.jpg

Du rock, du folk et du rap made in Liège
 
Rayon rock, l’année a été marquée par la passe d’arme entre les anciens comme Showstar (photo : Francsc Serra Zaragoza), dont le « Soft Apocalypse » est un excellent cru, et des formations plus récentes comme The Bukowskies et Cocaine Piss. Petit condensé de punk-rock extrême et violent, le « Passionate & Tragic » de ces derniers n’est sans doute pas à mettre entre toutes les oreilles. Mais il ravira à coup sûr les amateurs du genre. The Bukowskies ont quant à eux marqué les esprits avec « Youth crimes or the influence of …. », un disque clinquant qui leur a valu la reconnaissance de la presse musicale internationale. 

Condore1 (c) Gilles Dewalque.jpg

Vous préférez du folk ? Pas de problème, on en a ! Déjà connue comme claviériste de Dan San, la délicate Leticia Collet a publié cette année son premier 4-titres sous le nom de Condore (photo : Gilles Dewalque). Si vous avez dans votre entourage une connaissance qui aime Agnès Obel et Kate Bush, cet avant-goût d’album baptisé « Jaws » est fait pour lui. Dans un style plus psychédélique, on vous recommande aussi l’album « Hello Ghost » de Black Moon Tape, taillé pour les fans de Pink Floyd et de Radiohead.

Tanaë1 (c) Juliette Reip.jpg

On n’oubliera pas non plus de mentionner les musiques urbaines, de loin les plus populaires à l’heure actuelle. Le groupe de rap liégeois Les Anonymes nous a ainsi pris par surprise avec « Rituel », un premier album aux accents old school. Notre coup de cœur numéro 1 de l’année revient cependant à Tanaë (photo : Juliette Reip), qui a franchi un nouveau palier en 2019. Son album baptisé « Talking To Myself » est un petit joyau de pop urbaine hyper-classieuse, quelque part entre Lauryn Hill et Billie Eilish. La bande-son idéale pour un Noël qui groove.
 
G.S.

Les commentaires sont fermés.