Concerts à Liège : demandez l’programme !

Pas de répit pour les amateurs de musique live. A peine les festins des fêtes digérés, ils vont pouvoir directement se replonger dans leur ambiance favorite, celle des salles de concert. Au menu cette semaine : de la chanson française, du jazz, du classique et du rock. Que demande le peuple ?

> Mardi 14

Originaire de Bruxelles, Camping Palace Orchestra propose un joli mélange de blues, de jazz et de swing. Le résultat est un répertoire à la fois original et rythmé, servi avec des textes poétiques dans la langue de Voltaire. Le moyen idéal pour chasser le spleen du début de semaine.

Camping Palace Orchestra, le 14/01 au Blues-sphere Bar. 9 euros.

Tim Finoulst1 (c) libre de droits.jpg

> Mercredi 15

Guitariste réputé, Tim Finoulst a suivi une formation au Conservatoire Royal d’Anvers avant de se lancer dans une fructueuse carrière de musicien jazz. En 2015, il a mis sur pied une formule trio avec laquelle il a déjà publié deux albums, collectionnant les belles critiques au passage. Il sera mercredi soir au Jacques Pelzer Jazz Club, en compagnie du bassiste Martijn Vanbuel et du batteur Daniel Jonkers.

Tim Finoulst Trio, le 15/01 au Jacques Pelzer Jazz Club. 5 euros en prévente, 7 euros sur place.

> Jeudi 16

Vous préférez l’ambiance feutrée des salles de concert prestigieuses ? Aucun problème, on a ça aussi ! Jeudi soir, l’Orchestre Royal de Chambre de Wallonie mettra à l’honneur les instruments à cordes à l’OPRL. De la Tchéquie de Dvořák et Suk à l’Italie en passant par la Finlande de Rautavaara, c’est un bel aperçu du folklore classique européen qui sera proposé.

Sérénades pour cordes, le 16/01 à l’OPRL. Places encore disponibles pour 39, 32, 20, 14 ou 10 euros. 

Tom Vaylo1 (c) libre de droits.jpg

> Vendredi 17

Vous connaissez le handpan ? Cet instrument de percussion inventé il y a une vingtaine d’années se compose de deux demi coquilles métalliques permettant de créer des couches de différentes notes de musique. Le son hypnotisant qu’il produit a séduit Tom Vaylo, un multi-instrumentiste de génie qui a eu l’idée de les associer avec des instruments plus traditionnels et des sonorités électroniques. Le tout se décline sur deux albums qu’il présentera vendredi soir à l’Aquilone, pour le plus grand bonheur de tous ceux qui aiment voyager en musique.

Tom Vaylo, le 17/01 à l’Aquilone. 9 euros.

> Samedi 18

C’est sans conteste l’évènement de la semaine en matière de concerts. Ancien membre de dEUS, de Moondog Jr et de Zita Swoon, l’Anversois Stef Kamil Carlens (photo) sera de passage au Reflektor pour présenter « Making Sense of Infinity », son deuxème album solo. Un disque inventif et génial, à l’image de cet artiste majeur de la scène musicale belge.

Stef Kamil Carlens, le 18/01 au Reflektor. 19,50 euros.

G.S.

Écrire un commentaire

Optionnel