Super Ska fait jouer son carnet d’adresses

Les artistes détestent la routine. En 2012, huit musiciens originaires des Provinces de Liège et de Namur décidaient de s’associer sous le nom de Super Ska. Leur but ? Tout en s’amusant, composer ensemble des hymnes joyeux teintés de cuivres rutilants et de rythmiques endiablées. Ils sont aujourd’hui de retour avec « Supernova », un troisième album où ils invitent pour la première fois des chanteurs à leur prêter main forte. On dit oui !

« Nos deux premiers disques étaient purement instrumentaux », rappelle Quentin Nguyen, le claviériste de la bande. « Pour celui-ci, nous avions envie de tenter autre chose. Comme nous faisons partie de différents projets musicaux, nous avons tous des connexions avec d’autres artistes. Nous avons donc dressé une liste de chanteurs et de chanteuses avec lesquels nous voulions collaborer. Pour notre plus grand bonheur, ils se sont tous montrés très enthousiastes à l’idée de se joindre à nous. »

Super Ska - chanteurs (c) libre de droits.jpg

« Une vraie rencontre »

De Sacha Toorop à Konoba en passant par Les R’tardataires, Greg Houben ou encore Muriel d'Ailleurs, le carnet d’adresses de Super Ska est aussi impressionnant que varié. A chaque fois, le groupe a composé un nouveau morceau sur-mesure, qui colle à l’univers de chaque invité. « Nous voulions proposer une vraie rencontre entre leur style et le nôtre », précise Quentin Nguyen. « Du coup, nos compositions ont quelque peu évolué. Nos deux premiers albums étaient marqués par un registre ska, reggae et calypso. Ici, nous sommes partis dans des territoires plus variés, tout en restant cohérents sur l’ensemble du disque. »

Super Ska - pochette de Supernova (c) libre de droits.jpg

Transposer tous ces morceaux sur scène ne sera pas une mince affaire. Super Ska a pourtant décidé de relever le défi. Le 4 mars prochain, le groupe et ses nombreux invités se produiront au théâtre Le Marni, dont les murs risquent de trembler pour l’occasion. « Il y aura aussi des concerts à Liège et dans les festivals », rassure Quentin. « Mais nous avons déjà joué dans le bar de cette salle bruxelloise et nous y avons été très bien accueillis. Nous sommes donc très contents de pouvoir y fêter la sortie de ‘Supernova’. D’autant plus que cette fois, nous sommes programmés dans la grande salle ! La plupart des chanteurs qui sont sur le disque nous accompagnerons sur scène. Nous devrons juste nous passer de Leonie Evans, qui est anglaise et ne pourras sans doute pas venir en Belgique. »

Petit conseil à l’attention des spectateurs présents : préparez-vous à un joli foutoir.

 G.S.
 
 > Super Ska - « Supernova », disponible à partir du 4 mars chez les disquaires et sur toutes les plateformes de streaming et de téléchargement.

 > En concert, le 04/03 à 20h au Théâtre Marni à Bruxelles (15 euros).


Écrire un commentaire

Optionnel