CélénaSophia arrive en terrain conquis

La musique est souvent une histoire de famille. Des Beach Boys à Oasis en passant par les Corrs, AC/DC, PNL ou Bigflo & Oli, les exemples de fratries qui forment un groupe ensemble ne manquent pas. En Belgique, le duo CélénaSophia est venu s’ajouter à cette longue liste d’artistes qui privilégient les liens du sang. Les soeurs Tornabene proposent une chanson française moderne aux sonorités pop et urbaines. Elles se produiront le 23 octobre à la Caserne Fonck, pour un concert qui leur tient tout particulièrement à cœur.

« Nous jouons ensemble depuis environ huit ans », explique Céléna, l’aînée de la famille. « On peut dire que nous avons patiemment franchi toutes les étapes. Nos premiers concerts avaient lieu dans des bars à moitiés vides. Puis au fil du temps et des rencontres, nous avons commencé à attirer l’attention du public et des médias. »

Le déclic en 2015

C’est surtout la publication de « A l’Aventure » en 2015 qui a servi de déclic. Ce recueil de 5-titres a permis au duo de quitter son Hainaut natal pour se produire en Suisse, en France, en Côte d’Ivoire ou encore au Québec. Il a aussi servi de carte de visite aux deux frangines, qui ont su constituer autour d’elles une équipe à l’accent liégeois prononcé. Outre le management du groupe, confié à l’écurie principautaire Art-I, c’est aussi sa direction artistique que l’on retrouve en cité ardente, avec le musicien Jérôme Magnée (Dan San, Yew, Ebbène…). Il s’est notamment vu confier la production de « Les Géantes Bleues », un premier album qui paraîtra en janvier prochain.

CélénaSophia3 (c) Octavian Carare.jpg

« Liège est notre ville d’adoption »

« Le disque est déjà prêt depuis des mois », s’impatiente Sophia. « Mais la période que l’on connaît n’est pas vraiment propice aux sorties. Le disque aurait normalement dû arriver dans les bacs des disquaires en octobre, mais nous l’avons postposé. En attendant, on prend notre mal en patience en réalisant des clips. Le premier a été tourné pendant le confinement, avec l’aide du public. Un deuxième sortira prochainement. Nous avons aussi eu le plaisir de nous produire en concert deux fois au cours de l’été, dans le respect des mesures sanitaires. Même si c’est un peu bizarre de jouer devant un public masqué, ça nous a fait beaucoup de bien. Nous nous réjouissons donc de nous produire bientôt à Liège, qui est un peu notre ville d’adoption. Nous connaissons beaucoup de monde en cité ardente, c’est une ville chaleureuse et qui vibre pour la musique. »

G.S.

 > CélénaSophia, le 23/10 (20h) à la Caserne Fonck
 > Bulles de 4 personnes par table. Billets (€ 10,99) disponibles sur www.weezevent.com

Crédit photo : Octavian Carare

Écrire un commentaire

Optionnel