- Page 2

  • Tempo Color : encore deux jours de fête !

    tempo color,pièces détachées,gaspard herblot,zongora,alimentation générale,lucie carton,pad brapad,va fan fahreLe festival Tempo Color bat son plein. Entamée sur les chapeaux de roue jeudi dernier avec le concert d’Ibrahim Maalouf au Palais Opéra, la dixième édition de l’évènement se poursuivra encore jusqu’à la fin du week-end. Parmi les nombreuses animations au programme ce samedi, on pointera notamment le spectacle « Pièces Détachées » prévu à 14h sur le Boulevard Saucy. Artiste surdoué et showman hors pair, le génial Gaspard Herblot (photo) y combine des éléments de comédie, d’arts du cirque et de culture hip hop. A voir. On vous recommande aussi de faire un détour par la cour Saint-Luc, où la troupe de percussionnistes et danseurs Yakossé se produira vers 15h30. En fin d’après-midi, place à la musique des balkans avec les concerts de Zongora et Va Fan Fahre sur la Place des Carmes. La soirée s’achèvera avec Pad Brapad, une formation combinant des influences tziganes, hip-hop, rock et électro. Dimanche, ne manquez surtout pas le show explosif des huit musiciens d’Alimentation Générale, prévu dès 12h15 à la Cour Saint-Luc, ni le concert des mouscronnois de Lucie Carton, qui débutera à 19h30 au même endroit. Avec leurs cuivres, leurs guitares, leurs percussions et leurs deux chanteurs, ces derniers devraient faire des étincelles.

     > Tempo Color, les 24 et 25/09 sur la place des Carmes, dans le centre-ville et à la Cour Saint-Luc.
     >
    Programme et horaires complets sur www.tempocolor.be

  • Malibu Stacy dévoile son nouvel album en primeur

    Malibu Stacy8 (c) Christophe Toffolo.jpgMalibu Stacy est de retour. Après trois ans de silence radio, les Visétois publieront la semaine prochaine « We Are Not From », leur troisième album studio. Le groupe se produisait mercredi soir à la Caserne Fonck, histoire de présenter ses nouveaux titres au public liégeois. Compte-rendu d’une soirée qui n’a pas manqué de temps forts.

    21h40, les membres de Malibu Stacy montent sur scène. Malgré les mois passés en studio, le combo semble aussi détendu qu’à l’accoutumée. Il faut dire qu’une salle comble est là pour l’encourager et que le live est un exercice où il a toujours particulièrement brillé, notamment grâce à la voix impressionnante de David de Froidmont. Les titres du nouvel album s’enchaînent sans temps mort, entrecoupés ça et là par des morceaux plus anciens. « Notre style a quelque peu changé depuis nos débuts », nous confiait avant le concert Michaël Goffard, guitariste et tête pensante du groupe. « Nous avons beaucoup discuté entre nous pour savoir si nous allions modifier les chansons des deux premiers disques pour notre nouveau set. Finalement, nous avons décidé de les conserver telles quelles. »

    Des fans séduits

    L’homogénéité du set ne s’en ressent pas. Les guitares et le travail sur les voix sont là pour servir de trait d’union entre les compositions que le public découvre et celles qui surgissent du passé. « Je suis agréablement surprise », s’emballe après coup Nathalie, une jeune fan. « J’ai acheté mon billet sans savoir à quoi m’attendre, mais je trouve que le groupe a bien évolué. Leur style est désormais plus recherché qu’auparavant. Au bout de trois albums, ils avaient sans doute envie de proposer quelque chose de neuf. » En voilà une qui foncera sans doute chez son disquaire lundi matin.

    Crédit photo : Christophe Toffolo

  • Concerts à Liège : notre sélection de la semaine

     le tipi,l'insideout,la zone> The Irradiates, The Taikonauts et Pirato Ketchup, le 24/09 (20h) à la Zone (6 eur)

    Vous aimez les vagues, les grosses cylindrées et les B.O. des films de Tarantino ?  Ce concert est fait pour vous ! Avec The Irradiates et The Taikonauts, la Zone accueillera deux des meilleures formations françaises de surf music, tandis que Pirato Ketchup viendra prouver que le genre a aussi ses adeptes en cité ardente. Ca va chauffer.

     > The Business et Control, le 27/09 (20h) à l’InsideOut (13 eur)

    Préparez vos Doc Martens, vos chemises à carreau et vos bretelles colorées. Avec The Business (photo), c’est carrément une légende du mouvement Oi qui se produira mardi soir à l’InsideOut. Plus de trente ans après sa formation, le groupe emmené par Micky Fitz viendra entonner des titres emblématiques tels que « Suburban Rebel », « Guiness Boy », ou encore « England 5 - Germany 1 », le morceau repris en cœur dans tous les stades anglais depuis la victoire des Three Lions contre la Mannschaft en 2001. Une odeur de bière et de sueur va se répandre sur le quai Van Beneden.

     > Final Flash, le 28/09 (21h) au Tipi (gratuit)

    On ne change pas une formule gagnante. Mercredi soir, le Tipi proposera une fois de plus un groupe étranger en concert gratuit. Il s’agira cette fois des canadiens de Final Flash, de passage sur le vieux continent pour présenter un premier album baptisé « Homeless ». Souvent comparés aux Strokes et à Arcade Fire, ils jouissent également d’une très bonne réputation scénique.

     > Dissident, Fair, Blatt & Hill et The Engines of Love, le 30/09 (20h30) à l’InsideOut (5 eur)

    La péniche de l’InsideOut n’aura guère le temps de se remettre du passage de The Business. Trois jours plus tard, elle verra en effet débarquer ces trois formations 100% rock ‘n roll. Fair, Blatt & Hill proposera là son dernier concert avant la sortie d’un album qu’on annonce intense et sans concession. Les liégeois de The Engines of Love viendront quant à eux défendre « Hermetic », un premier essai qui fait la part belle aux guitares rugissantes et aux ambiances plombées. Attachez vos ceintures.