- Page 8

  • Le M Club passe en mode « After Work » un jeudi par mois

    After Work (M Club).jpgDésormais, une fois par mois le M Club à Boncelles (ex-Millenium) propose une soirée sous la thématique « After Work ». La seconde édition de ces soirées aura lieu jeudi prochain à partir de 19h30.

     

    « Nous débutons la soirée par une mini-conférence », explique Laurent Vieilletoile. « Pendant un quart d’heure, notre invité du jour va débattre sur le thème : les rémunérations alternatives des dirigeants d'entreprises. C’est avant tout l’occasion de nombreuses rencontres professionnelles dans un cadre agréable. »Le bar et le walking dinner ouvrent à 20h00 dans une ambiance lounge. De 22h00 à 03h00 du matin, DJ M-Jay propose une musique variée et éclectique. « On fait la fête en toute simplicité », enchaîne Laurent Vieilletoile. « Cela va des années 80 à nos jours de façon très accessible. »

     

    En marge de cette nouvelle édition, le chorégraphe et vidéaste issu des cultures urbaines Manu Di Martino présentera, en collaboration avec Fabrice Offredi et le collectif OKUS, « une exposition mêlant photographie, danse et vidéographie. Un voyage initiatique teinté de démarches scientifiques. » A noter que ces soirées « After Work » ont lieu dans la nouvelle salle annexe du M Club baptisée « Backstage ». L’entrée est de 10 euros et comprend le walking dinner. Infos et réservations via le mail info@2bizzi.be VINCENT ARENA

  • DJ Cedr’x fête son anniversaire ce samedi au Nunu Club avec iCe Kream

    Ice Cream.jpgDoucement mais surement, un jeune DJ liégeois se fait un nom sur la scène clubbing de la province. Résident au Nunu Club à Tongres ainsi qu’aux soirées « Oh Oui ! », comme tout bon DJ qui se respecte Cédric Radicchi a débuté sa jeune carrière en animant des mariages et des petites soirées privées. Mais c’est en participant à la première édition du Festimix il y a huit ans à Jupille qu’il aura réellement commencer sa carrière de DJ.

     

    « Oli Soquette cherchait de jeunes talents à promouvoir », se souvient celui qui fêtera ses 24 ans ce samedi. « Ma rencontre avec DJ Oli m’a ouverte beaucoup de portes. C’est lui qui m’a ensuite présenté Pierre Kuppens lors d’Oh Oui Beach. Ce dernier aura été déterminant dans la suite de ma carrière. Il m’a fait confiance en me confiant mes premières résidences. » De son côté, le responsable artistique du Nunu Pierre Kuppens ne tari pas d’éloges envers son résident. « C’est un jeune DJ qui est avant tout à l’écoute. Il est très flexible et ne vit pas sur ses acquis. Il correspond bien à l’image musicale que nous voulons donner de notre club. »

     

    De son nom de scène Cedr’x, ce dernier qualifie sa musique de « club au sens large du terme. » Ce samedi, il fêtera ses 24 ans au Nunu Club accompagné par son nouveau compère, un autre jeune talent liégeois : Key-C. « Nous avons décidé récemment de nous associer et de former un vrai duo », continue Cedr’x. « Comme moi, Key-C a été lancé grâce à Olivier Soquette et au Festimix. Depuis la réouverture du Nunu Club, nous jouons désormais ensemble. L’idée de nous associer germait depuis un petit temps. Ce samedi à l’occasion de mon anniversaire, nous allons officiellement présenter notre duo sous le nom de iCe Kream. »

     

    A noter encore que le Nunu Club vient de terminer ses dernières transformations. « Nous avons apporté la touche finale au niveau de la déco », termine Pierre Kuppens. « Les sols ont été entièrement refaits en Epoxy blanc et les tablettes ont été remplacées par du marbre blanc. » A découvrir ce samedi.

     

    L’ouverture des portes est prévue comme de coutume dès 23h00. Le prix d’entrée est de 10 euros et de 15 euros en VIP. Signalons encore que les filles ont l’accès gratuit jusque minuit trente. Info: www.nunu.be VINCENT ARENA

  • La 8e Foire Européenne du Vinyle ce dimanche à Embourg

    vinyle.jpgLe disque vinyle !

     

    Voilà un terme qui semble remonter à la nuit des temps. A l’heure du téléchargement numérique et du piratage sur internet, même le CD est amené à disparaître dans les prochaines années. Mais il demeure des irréductibles qui tentent de faire revenir ce support magique considéré par certains comme le Saint Graal.

     

    Parmi ceux-ci, un ancien DJ et animateur radio a décidé de carrément lui dédier une foire. « Mon but est d’amener les jeunes entre 18 et 25 ans à revenir vers ce support », intervient le passionné Didier Nyns. « Cette tendance est clairement à la mode en ce moment. Il n’est pas question ici de proposer une bourse de vieux machins ringards, même s’ils ont également leur place chez nous, mais nous visons clairement les plus jeunes. Ce sont eux qui feront le marché de demain. Je leur propose de redécouvrir la musique par le vinyle. » Pour ces derniers, le disque vinyle est carrément mythique. Certains en ont entendu parler par leurs parents, d’autres n’en ont carrément jamais vu. « J’ai constaté que pratiquement plus personne n’achète de CD », continue Didier Nyns. « On ne trouve presque plus rien dans les rayons des grandes surfaces. Les jeunes téléchargent leurs musiques mais ne possèdent aucun support. Le vinyle, c’est du concret. On peut le toucher, le respirer et le partager. Les jeunes sont enfin heureux de pouvoir toucher leur musique ailleurs que sur un IPod. »

     

    Dimanche de 10h00 à 17h00, le Domaine du Sartay dans la salle des sports de l’école du même nom, en sera le temple. 44 exposants, professionnels et amateurs dont un Iranien venu d’Allemagne, y proposeront leurs perles. Le prix d’entrée est de 3 euros et gratuit pour les moins de 12 ans. Infos : B&D Productions au 04/239.02.96 ou 0478/24.96.58. Mail : didier.nyns@skynet.be. Internet : b-dproductions.skyrock.com. VINCENT ARENA