- Page 9

  • Le premier "Festival du Rire" démarre jeudi prochain à Liège

    Taloches.jpgLiège va enfin pouvoir se targuer de disposer de son propre Festival du rire. Un étonnant vide qu’est venu combler les Frères Taloche soutenus par Simon Bouazza, le Directeur du Forum de Liège.

     

    « Nous travaillons sur ce projet depuis deux ans », nous annonce fièrement Bruno Taloche. « A force de sillonner les différents festivals de France, Suisse ou au Quebec, nous nous sommes rendus compte qu’il n’y avait rien d’équivalent à Liège. Etonnant quand on connaît la réputation de notre belle cité. » Très vite, le retour de la Ville de Liège et des autorités fut positif. « Tous nos partenaires ont été enchantés par le projet. Notre but est d’établir ce Festival sur le long terme. » Les festivités débuteront jeudi prochain par la grande soirée de gala qui aura lieu au Forum avec de nombreux invités dont Cauet, Popeck, Laurent Gerra, Virginie Hocq et Kev Adams. Le spectacle sera filmé et diffusé le lendemain sur la Une en soirée.

     

    Le Festival du rire de Liège débutera réellement le lendemain vendredi pour se clôturer dimanche soir. En tout, c’est 45 spectacles qui se dérouleront dans 14 salles du centre-ville durant ces trois jours. « Notre volonté est de proposer ces spectacles dans des salles accessibles à pieds au coeur de Liège », enchaîne Bruno Taloche. « De la plus petite à la plus grande, nous avons mobilisés tous les salles de Liège. » On pointera parmi ces nombreux spectacles des artistes confirmés comme la Québécoise Véronic Dicaire, les Français Laurent Gerra, Stéphane Guillon, Jérôme Commandeur, Ary Abittan, Roland Magdane, François-Xavier Demaison ou encore notre François Pirette national.

     

    « Nous avons établi des échanges avec d’autres festivals. Il y aura également des spectacles découvertes ainsi que de nombreuses animations en ville durant ces trois jours. C’est une grande première à Liège qui, on l’espère, en appellera d’autres », conclu l’aîné des Taloche.

     

    En attendant, vous pouvez retrouvez le programme complet des spectacles sur le site www.voorire.be VINCENT ARENA

  • Concerts dans la Province : notre sélection de la semaine

    Kwoon1 (c) Stéphane Berla.jpg> L’Orchestre du Vent, le 15/10 (21h) aux Variétés d’Amay (8 eur)

    Derrière le bien joli nom de l’Orchestre du Vent se cachent 5 musiciens liégeois dont le batteur Jérôme Danthinne, déjà aperçu aux côtés de Lio, de Miam Monster Miam et de Marc Morgan. Proposant un folk-rock en français teinté de blues, le combo vient de publier un premier album qui devrait notamment séduire les mordus d’Eté 67’. Retenez bien leur patronyme, vous n’avez pas fini d’en entendre parler.

     > Kwoon et Morning dead, le 19/10 (20h) à l’InsideOut Club (8 eur)

    Fans de Sigur Ros et d’Arcade Fire, réjouissez-vous. Avec les français de Kwoon, c’est un groupe qui s’inscrit dans le sillage de ces deux formations qui se produira mercredi soir à l’InsideOut. Sandy Lavallart et les siens (photo : Stéphane Berla) embarqueront mercredi soir sur la péniche du quai Van Beneden pour présenter « The Guillotine Show », un troisième album tout en lyrisme et en envolées poétiques. Frissons de plaisir garantis.

     > Eté 67, le 21/10 (20h) au Centre culturel de Verviers (12 eur)

    On ne présente plus Nicolas Michaux et sa bande, véritables chouchous du public liégeois. Vendredi prochain, le sextet se produira au Centre culturel de Verviers, pour un nouveau moment de générosité dont il a le secret. Même si on les a vus et revus depuis la sortie de leur dernier album l’an dernier, on ne parvient toujours pas à s’en lasser. Il faut dire que chacun de leurs spectacles est unique.

     > Hell’s Kitchen et Vegas, le 21/10 (21h) au Tipi (8 eur)

    Vous pensez que tous les concerts de blues se ressemblent ? C’est que vous n’avez jamais vu Hell’s Kitchen sur les planches ! Originaires de Suisse, ces trois jeunes gaillards plein de ressources utilisent tout ce qui leur tombe sous la main pour agrémenter leurs morceaux. Poêle à frire, tambour de machine à laver, poubelle en fer blanc, pèle à charbon… tout y passe, du moment que leur batteur puisse cogner dessus comme un sauvage. Tenez-vous prêts, vous n’en sortirez pas indemne.

  • Too Much and The White Nots présente son premier album à Chênée

    Too Much & the White Nots1 (c) Gael Maleux.jpgC’est la nouvelle attraction du rock belge. Après avoir fait leurs classes dans différents concours pour jeunes groupes débutants, les Bruxellois de Too Much and The White Nots viennent de publier « Hootenanny », un premier opus qui puise son inspiration dans le folk intemporel de Dylan et le blues africain d’Ali Fraka Touré. Soutenu par la clique de Ca Balance […], le sextet vient de passer dix jours au centre culturel de Chênée, histoire de peaufiner son tout nouveau spectacle. Le résultat sera présenté ce samedi soir au public liégeois. Connaissant les prédispositions du combo pour la scène, il devrait être explosif.

     > Carte Blanche à Too Much and The White Nots, le 15/10 (20h) au Centre Culturel de Chênée.
     > Préventes (10 eur au lieu de 12 eur) à la Fnac, à Belle-île et sur www.ticketnet.be

    Photo : Gael Maleux