- Page 2

  • L’Unifestival va enflammer le Sart Tilman

    Compuphonic1 (c) libre de droits.jpgLes étudiants en rêvaient, l’Unifestival l’a fait. Chaque année depuis 2007, une quinzaine de jeunes se retroussent les manches pour organiser un gigantesque évènement musical sur le site du Sart Tilman. Aidés par une cinquantaine de bénévoles, ces élèves enthousiastes et débrouillards sont parvenus à attirer plus de 10 000 spectateurs l’an dernier. Pour la huitième édition qui aura lieu ce jeudi, le comité organisateur, qui se renouvelle partiellement au gré des promotions, espère atteindre le même objectif.

    Une affiche alléchante

    Ulysse1 (c) Maurine Toussaint.jpgL’affiche 2014 ne manquant vraiment pas d’allure, on peut résolument miser sur un nouveau succès. Le menu de cette édition se déclinera entre concerts pop-rock sur la grande scène et DJ-sets électro sur la plus petite. Dans les deux cas, la programmation fait la part belle aux artistes du cru. Slive, Lemon it Up et Garage Door Trauma, qui se succèderont sur la grande scène en début d’exercice, sont ainsi tous les trois issus de la région liégeoise. Ils seront suivis par Marty and the Magic Minds, dont la chanteuse n’est autre que l’envoûtante Caroline Bloukiaux, découverte sur la première saison de The Voice. Dans la foulée, on se réjouit de revoir à l’œuvre le trio Ulysse (photo : Maurine Toussaint). Vainqueurs du concours tremplin des Ardentes cet été, ils tenteront de justifier leur statut de petite bête qui monte sur la scène pop-rock francophone. On retrouvera ensuite deux authentiques têtes d’affiche avec les excellents bruxellois de Recorders et les revenants hutois de Showstar, qui feront leur grand retour sur scène après trois ans de silence radio.

    Des DJ’s en vue et une tête de taureau

    DJ Bull1 (c) libre de droits.jpgParmi les DJ’s chargés d’animer la plus petite scène, on retrouve également quelques habitués des nuits liégeoises, dont Nacked and Rive Droite, LM Bros, Stix et le très prometteur Eighte. Le public peut également s’attendre à en prendre plein la vue avec la prestation de la star belge des platines Dave Lambert (photo), qui se produira à Liège sous le pseudonyme de DJ Bull et portera pour l’occasion un imposant masque de taureau. Le bouquet final sera assuré par Surfing Leons et Compuphonic, deux autres valeurs sûres de la scène électro nationale.  Les mines seront sans doute un peu grises vendredi matin dans les auditoires.

     - Unifestival, le 02/10 (17h-2h) sur le campus de l’ULg-Sart Tilman (gratuit).
    - Un village des saveurs proposant de la nourriture et des boissons à prix démocratiques sera dressé sur place.
     - Le site du Sart-Tilman est accessible en bus avec les lignes 48. Des navettes gratuites permettront aux festivaliers de regagner le centre-ville entre minuit et 3 heures du matin.
     - Site Internet : www.unifestival.org

     

  • Florent Pagny, David Goffin et un opéra rock pour la rentrée du Country Hall

    Florent Pagny (Country Hall).jpgLe Country Hall revit et revient sur le devant de la scène. En marge de ses nombreuses rencontres de basket, la salle de spectacle annonce une rentrée chargée qui sera marquée par le retour de Florent Pagny à Liège mais également par le premier « Belgian Tennis Trophy » et l’opéra rock belge « Piano Plage ».

    En configuration concert, le Country Hall peut accueillir plus de 7.000 personnes. Un contingent qui sera atteint le 25 octobre pour le concert de Florent Pagny. « Toutes les places ont été vendues en un mois », intervient Jean Mathy le directeur du Country Hall. « Comme pour Christophe Maé, nous afficherons complet. Il reste cependant des places pour nos autres spectacles. » Car le Country Hall a décidé d’exploiter son merveilleux outil en ratissant large. Outre les rencontres à domicile de Liège Basket, il dispose d’atouts multifonctionnels. « Nous pouvons accueillir des rencontres sportives mais également des événements privés, des concerts ou encore des salons. Nous sommes polyvalents et savons nous adapter en très peu de temps. »

    Parmi les nouveautés et les spectacles qui rythmeront la rentrée, on pointera tout d’abord le premier « Belgian Tennis Trophy ». Une grande première en Belgique qui réunira les quatre meilleurs joueurs de tennis belges du moment. Ruben Bemelmans, Olivier Rochus ainsi que les Liégeois Steve Darcis et David Goffin s’affronteront durant deux jours. « Ce sera également l’occasion de fêter les adieux d’Olivier Rochus qui mettra un terme à sa carrière », précise Jean Mathy. « Il y aura un gros travail à réaliser afin de protéger le parquet. Mais sommes désormais habitués à ce genre de production. »

    Découvert par Jean Mathy au Palais des Sports de Paris, l’opéra rock « Piano Plage » se déroulera sur trois jours, du 6 au 8 décembre. « C’est une production belge que l’on doit à l’imagination d’un Dinantais. J’ai été subjugué par ce spectacle lors d’un voyage à Paris. C’est très coloré avec beaucoup artistes sur scène autour d’un piano géant. Nous sommes très fiers de pouvoir les accueillir à Liège. »

    On notera encore un grand concert dédié aux années 60 le 8 novembre prochain. Des « Golden Sixties Revival » qui regrouperont sur scène 18 artistes, dont plusieurs Liégeois, avec des reprises de 75 standards des années 60. « Nous sommes sur de bons rails. Et je peux déjà vous annoncer que plusieurs options ont été déposées pour l’année prochaine. » Voilà donc un Country Hall qui renait de ses cendres. On ne peut que s’en réjouir.

    A NOTER : Infos tickets sur le www.countryhall.be ou au 04/338.97.50.

  • TempoColor : trois jours de fête et de réflexion dans le centre de Liège

    Summer Rebellion (c) libre de droits.jpgA Liège, les week-ends se suivent et ne se ressemblent pas. Une semaine après les fêtes de Wallonie qui s’achèveront ce dimanche, c’est désormais autour du TempoColor de venir égayer le centre de la cité ardente. Tout aussi gratuit, mais nettement plus engagé, l’évènement se focalise cette année sur le droit à l’alimentation et le gaspillage alimentaire.

    Organisé tous les quatrièmes week-ends de septembre, le TempoColor est un festival urbain rassemblant plusieurs formes d’expression contemporaines. Musique, théâtre de rue et arts plastiques y font ainsi bon ménage, pour le plus grand bonheur des jeunes et des moins jeunes. Non content de s’inviter au cœur de Liège, l’évènement s’approprie littéralement le centre-ville. Il y offre en effet généreusement une série de concerts, d’animations et de spectacles qui interpellent et fait réagir les badauds venus faire leur shopping. Outre sa propension à transformer la cité ardente en joyeux bordel à ciel ouvert, le festival permet aussi d’éveiller les consciences. En marge des festivités, des expositions de photos et un marché  court-circuit permettront aux visiteurs de réfléchir aux modes de production des denrées que nous achetons tous les jours.

    Demandez l’programme !

    Ptit manège (c) Marc Wendelski.jpgVendredi, les réjouissances démarreront sur les chapeaux de roue avec une série de concerts sur la place des Carmes. Parmi eux, on soulignera notamment la présence de l’étrange duo Oy, des reggaemen de The Caroloregians ou encore des bruxellois de The Summer Rebellion, auteurs d’une très belle prestation cet été au festival Esperanzah.

    Le lendemain, c’est tout le centre-ville qui sera pris d’un vent de folie. Les places Cathédrale, Saint-Lambert, Saint-Paul et Saint-Etienne serviront en effet toutes de scène à ciel ouvert pour des spectacles de rue, des ateliers, des concerts et des animations pour les petits et les grands.

    Dimanche matin, enfin, le Musée de la Vie Wallonne accueillera un brunch entièrement gratuit et concocté à base de produits n’ayant pas trouvé acquéreur dans les grandes surfaces. Une manière plutôt conviviale de confronter le public au paradoxe d’une société où certaines personnes n’arrivent pas à se nourrir tandis que d’autres jettent à la poubelle des denrées encore parfaitement comestibles. Une bouffe entre amis, c’est encore meilleur quand on en ressort plus instruit.

     > TempoColor, du 26 au 28/09 dans le centre-ville et sur la place des Carmes de Liège.
     > Toutes les animations sont gratuites. Programme et horaires complets sur www.tempocolor.be