Musique - Page 3

  • Frédéric François rend hommage à son ami Marc Maghin

    Frédéric François PHOTO 2.jpgDe Maurane à Frédéric François, en passant par Tina Arena, Machiavel, Les Gauff, BJ Scott, mais aussi de nombreux artistes, chanteurs et musiciens liégeois, tous sont passés dans son studio situé à Ans. À 52 ans, l’ingénieur du son Marc Maghin s’en est allé mercredi des suites d’une longue maladie.

    Contacté hier par nos soins, Frédéric François tenait a réagir à la disparition de son ami avec qui il a collaboré durant de nombreuses années. Voici sa lettre ouverte à Marc Maghin.

    "Je viens d'apprendre la triste nouvelle du départ de notre ami Marc Maghin", nous confie Fredo. "Il était pour moi un être hors du commun. C’était quelqu’un qui aimait réellement la musique, les artistes et les musiciens. Il avait une connaissance exceptionnelle de l’informatique et de la musique."

    FREDO.jpgFrédéric François est venu à plusieurs reprises enregistrer ses chansons et ses albums dans son studio SOS Recording situé à Ans. "Son studio était la passion de sa vie. Il l’avait créé tout seul! J’ai enregistré bon nombre d’albums chez lui qui sont devenus disques d'or. J’ai même eu l’occasion de tourner un clip avec lui. Marc était tellement polyvalent que nous pouvions l’appeler dès que nous avions un problème. Et il réglait tous les soucis qui pouvaient exister."

    Fredo garde de précieux souvenirs de ces nombreuses collaborations. "J’ai énormément de souvenirs avec Marc. Quand je travaillais avec lui et que sa fille rentrait de l’école, Marc lui disait - Regarde, il y a le magicien qui est là. Et là, je lui montrais mes mains, je faisais un tour de passe-passe et je faisais surgir un Kinder de mes mains. Dès que j’arrivais dans son studio, la première chose que Marc me proposait était une tasse de café. Et nous commencions ensuite à discuter de tout. C’était vraiment comme si j’étais invité dans la famille."

    109629053_10158732620447235_1180874364744056676_n.jpgSouvent considéré par les artistes comme un membre de la famille, Marc Maghin était bien plus qu'un ingénieur du son. "Je me sentais en famille chez lui. D’ailleurs, son épouse provient du même village que moi. Lorsque nous travaillions trop longtemps, elle nous invitait à nous arrêter pour manger une assiette de spaghettis à l’italienne. Matia, son épouse, était fière de réaliser les sauces tomates comme au pays. Nous passions ensemble des moments exceptionnels où se mêlaient le travail, l’amitié et la famille."

    "Marc était une personne très douce et toujours à l’écoute. Il était au service de tout le monde et essayait de faire plaisir au maximum. D’ailleurs c'est grâce à lui que j’ai rencontré mon orchestrateur Didier Chapelle. C’est lui qui me l’a présenté. Et aujourd’hui, cela fait 10 ans que je travaille avec Didier."

    "Je n’ai pas l’impression qu’il n’est plus là, puisqu’il est tellement présent dans nos vies et dans nos créations. C’est un être qui va nous manquer énormément de par sa gentillesse, son professionnalisme et son talent. Marc est désormais pour moi une étoile de plus qui brille dans le ciel."

    Un bien bel hommage d'un de nos plus grands artistes pour un homme de l'ombre qui aura marqué plusieurs générations d'artistes. VINCENT ARENA

  • Marc Maghin, l’ingénieur du son bien connu des artistes, s’en est allé à 52 ans

    Si son nom ne vous dit rien, Marc Maghin était la référence en province de Liège en matière de son. Un professionnel de l’audio, ingénieur du son reconnu et apprécié, qui a vu passer pendant près de 30 ans une flopée d’artistes dans son studio S.O.S Recording situé à Ans. Des artistes qui sont venus bénéficier de ses conseils pour enregistrer une session, un titre ou un même un album tout entier. Frédéric François, Maurane, Mario Guccio de Machiavel, Tina Arena, BJ Scott, Paradisio, Les Gauff sont autant de grands noms qui ont enregistré leurs titres chez lui.

     

    Marc Maghin 3.jpg

     

     

    « C’était quelqu’un de très discret et de très apprécié des artistes », nous confie son ami Paul Kaba, membre du groupe Les Gauff. « Nous nous sommes rencontrés il y a 25 ans. Il faisait partie de la famille. Un grand professionnel. Proche des gens, bon et généreux. Un homme de l’ombre mais qui était connu de tous. Il va laisser un grand vide. »

    Depuis mercredi soir, les marques de sympathie et les photos souvenirs sont nombreuses sur les réseaux sociaux. Des centaines de messages et de remerciements qui lui rendent hommage. « Il a enregistré des dizaines d’albums dans son studio qui était aussi un lieu de rencontres pour les artistes. Il y organisait souvent des petits concerts. Son souhait était de perpétuer ces sessions. Ce que nous allons faire. » C’est également chez lui que les talents de l’émission The Voice sur La Une enregistraient leurs chansons. Il était à l’initiative de plusieurs projets musicaux dont il assurait la partie son, comme la soirée Love Disco.

     

    Marc Maghin s’est battu contre la maladie pendant un an et demi. Il s’en est allé à l’âge de 52 ans. Il laisse derrière lui une épouse Mattea et une fille de 12 ans, Zoé. Nous présentons nos condoléances à la famille, aux proches et aux amis. VINCENT ARENA

  • Nos bons plans du week-end

    TOP.pngDurant tout cet été, afin de redémarrer ensemble la vie culturelle liégeoise, nous vous proposerons chaque samedi dans votre journal La Meuse Liège nos « Bons plans du week-end ». Quelques idées de sorties pour toute la famille en région liégeoise. Des activités variées et éclectiques à savourer en toute sécurité. Nous vous souhaitons un bon week-end et bel été à toutes et à tous !

    1. Liège : Place aux artistes

    Samedi: centre-ville

    Chaque samedi en juillet et en août, quatre grandes places du centre-ville de Liège seront en fête. L’Esplanade Des Guillemins, le Kiosque du Parc d'Avroy, la Place du Vingt-Août et la Place de l'yser vous proposent de découvrir musiciens, comédiens, danseurs, artistes de cirques, plasticiens, ou encore poètes qui feront de ces places leurs scènes éphémères. Des spectacles pour tous et gratuits à découvrir samedi partir de 11h30.

    2. Liège : Ouverture de l’expo Moto

    Samedi et dimanche: Musée de la Vie Wallonne

    Ce week-end s’ouvre une toute nouvelle exposition au Musée de la Vie Wallonne à Liège. « Moto », c’est son nom, vous fera découvrir les pionniers de la discipline et ses premiers champions. Vous y découvrirez également la naissance de la génération « biker » et des motos de légende. Réservation en ligne obligatoire via le site www.provincedeliege.be.

    3. Liège : Ciné plein air

    Samedi: Cinéma Sauvenière

    La saison du cinéma en plein air reprend à la brasserie du cinéma Sauvenière à Liège. Au programme ce samedi soir dès 22h30 et la tombée de la nuit, le film de 2018 intitulé « Les Invisibles » de Louis-Julien Petit. L’entrée est gratuite. Notre conseil : arrivez tôt.

    4. Liège : Place aux livres

    Samedi: Place Saint-Étienne

    Place aux livres, c’est chaque 1er et 3e samedi du mois sur la place Saint-Étienne à Liège. Située à l’arrière des Galeries Saint-Lambert, cette place piétonne s'anime par la présence de 16 de bouquinistes. Ils vous proposent leurs livres et BD d'occasion, de 10 à 18h. L’occasion de découvrir des centaines d’ouvrages à petits prix. Accès gratuit.

    5. Liège : Musées Gratuits

    Dimanche: Centre-ville

    Tous les premiers dimanches du mois, de nombreux musées du centre-ville de Liège vous ouvrent leurs portes gratuitement durant toute la journée. De la Cité Miroir, en passant par La Boverie, l’Aquarium Museum, ou encore le Grand Curtius, voilà une occasion à ne pas manquer durant cet été. VINCENT ARENA