Cinéma

  • 19 courts-métrages gratuits en ligne avec le festival du film de comédie

    En cette période où la culture est à l’arrêt, certains continuent d’alimenter leurs réseaux en faisant preuve d’imagination. Adrien François et l’équipe du FIFCL ont décidé de poursuivre leur festival en mode e-festival en ligne. « Notre volonté est de maintenir l’accessibilité à la culture. Il nous est possible de partager des films en ligne. Ce serait dommage de s’en priver. Des réalisateurs aux producteurs, en passant par les membres du jury, tous ont accepté de jouer le jeu. » En tout, ce sont 19 films en format court-métrage qui seront en compétition cette année. Une compétition internationale avec des productions belges, françaises, anglaises ou encore espagnoles que vous pourrez visionner, gratuitement, depuis votre domicile et ce, durant 48 heures.

    Ces dimanche 8 et lundi 9 novembre, vous aurez l’occasion de voir tous ces films et de voter en ligne pour votre lauréat. « L’inscription est obligatoire via notre site et tout est entièrement gratuit », promet Adrien François.

    « Après inscription, vous recevrez le lien pour accéder gratuitement en ligne aux 19 courts-métrages ». C’est mardi prochain que seront décernés les deux prix. Un prix du public mais également le grand prix du jury composé des comédien(ne)s Ambre Grouwels, Michel Crémadès et Laurence Oltuski avec une vidéo de ces derniers.

    Notons encore que le lauréat du grand prix du jury recevra 1.500 €. Infos et inscription sur le site www.fifcl.be. VINCENT ARENA

  • Une pluie de stars au festival du film de comédie qui aura bien lieu

    C’est une conférence de presse en présence d’Enora Malagré, l’animatrice française qui sera la maîtresse de cérémonie du festival, qui a ouvert officiellement cette cinquième édition du FIFCL à Liège.

     

    Nicolas Bedos.

    Si quelques grands noms du septième art comme Nicolas Bedos, Karin Viard et Edouard Baer avaient déjà été annoncés et confirmés par les organisateurs, le rôle de président du jury a finalement été confié cette année à Pascal Legitimus. Des invités d’honneur qui auront droit à leur dalle personnalisée sur le pavé de la rue Pont d’Avroy. Elie Semoun et Bruno Solo seront également présents durant ce festival qui aura lieu du vendredi 6 au mardi 10 novembre au Forum, à l’Opéra et aux cinémas Palace et Grignoux. « Nous aurions aimé proposer d’autres invités internationaux avec lesquels nous avons déjà des accords », explique Adrien François, le directeur du festival. « Mais la situation sanitaire nous contraint à devoir reporter certains grands noms à l’année prochaine. Il se peut tout de même que nous ayons encore une ou deux surprises de dernière minute. » En tout, c’est huit longs-métrages en avant-premières qui seront en compétition, ainsi que 19 courts-métrages. Mais c’est surtout les aspects sécuritaire et sanitaire qui retiennent l’attention des organisateurs cette année.

     

    ¨Pascal Légitimus.

    « Il était important de maintenir cette édition. Les Liégeois ont besoin de rire et la culture mérite qu’on se batte pour elle. Économiquement parlant, de telles initiatives sont importantes pour de nombreux acteurs. » Plus que jamais, l’accent sera placé sur les règles à respecter durant ces cinq jours. « Nous n’allons pas lésiner sur les moyens. Depuis le début de l’aventure, nous disposons d’un médecin attaché au festival. Nous pourrons ainsi effectuer du testing rapide sur les invités. Le flux des personnes sera géré et contrôlé. Nous disposons d’un stock de masques et de gel hydroalcoolique. Nous demeurons à l’écoute des mesures gouvernementales. Que ce soit en salle ou sous le chapiteau qui sera installé place Cathédrale, nous appliquerons toutes les règles à la lettre. Un protocole spécifique a été rédigé et soumis aux autorités. Nous disposons déjà d’un accord du Ministre de la Culture afin d’accueillir une capacité de 50 % en salle. » Mille personnes pourront ainsi assister à la cérémonie d’ouverture le vendredi 6 novembre au Forum. VINCENT ARENA

     

    Enora Malagré.
    Enora Malagré.

    Enora Malagré : « je suis un peu stressée »

    Animatrice radio et TV, Enora Malagré est connue du grand public pour ses années passées autour de la table de TPMP chez Cyril Hanouna. Cette année, elle sera la maîtresse de cérémonie de la soirée d’ouverture au Forum de Liège. Elle animera également le plateau TV tous les jours en direct du chapiteau de la place Cathédrale. « Je vais recevoir les membres du jury, les invités et ceux qui font ce festival. Nous allons parler cinéma et j’adore ça ! Par contre, présenter une cérémonie sur scène, ce sera une grande première pour moi. J’en suis fière et honorée mais surtout un peu stressée. Je pense que devant tous ces grands artistes, je ne vais jamais autant stresser de ma vie. Mais j’ai un tel attachement pour les quatre fantastiques Liégeois qui organisent le festival, que je ne veux pas les décevoir. D’autant plus que ce festival met à l’honneur la comédie. Un art majeur bien trop souvent oublié en France et qui fait pourtant vivre économiquement le cinéma. Il y a trop peu de festivals de comédie en Europe. Mais ce festival liégeois commence à faire du bruit en France et à Paris. Que ce soit Bruno Solo ou mon ami Jean-Luc Lemoine, tous m’en ont dit le plus grand bien. J’y suis, enfin ! » A Liège, qu’elle connaît bien. « Je connais surtout le Carré. On ne va pas se mentir. Je l’ai déjà expérimenté. J’ai un couple d’amis liégeois que je vois régulièrement. Il me faut plusieurs jours pour m’en remettre. Je compte d’ailleurs prolonger mon séjour afin de visiter la ville. » V.A.

    Trois moments à ne pas rater

    Le Festival International du Film de Comédie de Liège, ce sont de nombreux films en avant-premières, des séances scolaires pour les plus petits, des leçons de cinéma, des castings de figurants, des master classes, des conférences, des workshops, du networking, un hommage à Michel Galabru (le dimanche 8 novembre à 16h au Palace) ou encore un grand chapiteau installé place Cathédrale avec diverses animations. Nous pointerons trois rendez-vous incontournables à noter dans votre agenda :

    La cérémonie d’ouverture. Le vendredi 6 novembre au Forum de Liège (20€). En présence des membres du jury et des invités.

    La cérémonie de clôture. Le mardi 10 novembre à l’Opéra Royal de Wallonie (15€). Avec la remise des prix et le palmarès 2020. V.A.

     

                        Karin Viard.

    Deux rencontres et des échanges avec les invités : Karin Viard le lundi 9 novembre à 14h et Edouard Baer le mardi 10 novembre à 11h, tous les deux au cinéma Sauvenière.

     

                    Édouard Baer.

  • Nicolas Bedos rejoint Edouard Baer et Karin Viard au Festival du Film de Comédie de Liège

    Malgré la crise que rencontre le secteur culturel depuis plusieurs mois, les festivals continuent leur travail en coulisses afin de proposer une programmation de qualité et adaptée aux circonstances exceptionnelles.

    Pour sa cinquième édition, le Festival International du Film de Comédie de Liège affirme encore sa volonté de poursuivre le travail réalisé ces dernières années et qui en ont fait l’un des festivals les plus populaires et glamour du centre-ville.

    BAER.jpgVIAR.jpgAprès la comédienne Karin Viard et l’irrésistible Edouard Baer, c’est au tour de Nicolas Bedos de rejoindre l’équipe et de confirmer sa présence à Liège lors du gala d’ouverture le vendredi 6 novembre prochain.

     

    D’abord humoriste et chroniqueur acerbe à la télévision chez Laurent Ruquier, il est devenu au fil des années un auteur, mais aussi un scénariste, un comédien tant au cinéma qu’au théâtre et un réalisateur à succès. On lui doit notamment récemment l’excellent film « La Belle Epoque » avec Daniel Auteuil en 2019.

    En 2021 sortira son prochain film « OSS 117 : alerte rouge en Afrique noir » avec Jean Dujardin. « Nicolas Bedos sera mis à l’honneur pour sa carrière lors de la cérémonie d’ouverture le vendredi 6 novembre », confirme Adrien François, le directeur du festival. « Mais il restera ensuite avec nous à Liège jusqu’au dimanche. C’est un artiste complet qui touche tout le monde à travers ses films. Il possède une réelle force de l’émotion. C’est grâce à des personnes comme lui que nous aimons le cinéma. »

    D’autres noms, dont celui très attendu du président du jury, suivront prochainement. Notons encore que Nicolas Bedos aura droit à une dalle à son nom dans la rue Pont d’Avroy. VINCENT ARENA