Fêtes populaires

  • Travaux et renouveau pour le Country Hall de Liège

    COUNTRY HALL.jpg

    Country Hall 3.jpgPrivé de public et d’événements, le Country Hall est totalement à l’arrêt depuis les premières mesures de confinement. « Nous avions prévu initialement de rénover la salle VIP cet été », intervient Christian Petry. Fraîchement libéré de ses fonctions à la province de Liège, il est depuis le 1er août dernier le nouveau gestionnaire des lieux. Succédant ainsi à son prédécesseur Jean Mathy. « Le Coronavirus est venu mettre un frein à nos activités et nos projets. Envisagés durant notre période creuse en juillet et en août, nous avons finalement réalisé et finalisé ces premiers travaux le 22 mai dernier. » C’est la société ansoise GoStore qui a remporté le marché public et réalisé les rénovations de la salle VIP. Une salle qui accueille généralement de nombreux événements, soirées, concerts et réceptions d’après spectacles. « Il était grand temps de changer ce revêtement au sol. La moquette devenait difficile à entretenir. Nous avons opté pour des dalles modernes en vinyle lisse et souple pour le rez-de-chaussée et la mezzanine. Une création du célèbre designer Philippe Starck, alliant le bleu, le blanc et l’orange qui rappelle notre logo. »

    Country Hall 2.jpg

    En tout, c’est près de 1.000 m² qui ont été rénovés. « Ce principe de dalles fonctionne comme un puzzle et nous permet de les remplacer si nécessaire. » Des travaux pour un coût total de 61.000€ euros. « Cette salle peut accueillir entre 500 et 620 couverts. Elle sera mise à la disposition des organisateurs d’événements dès que nous pourrons reprendre nos activités. » A l’heure actuelle, le Country Hall doit s’acquitter chaque année d’un loyer annuel qui s’élève à deux millions d’euros auprès de l’intercommunale dont il dépend. « J’estime que Liège mérite d’avoir une salle de type Zénith. Ce loyer représente 70% de nos dépenses. 21% sont consacrés aux frais énergétiques et les 9% restants aux frais de personnel. Nos seules recettes sont les locations de salles. Nous bénéficions d’un subside annuel de la province de Liège de 750.000€ et de 500.000€ de la fédération Wallonie-Bruxelles. Notre volonté est de pérenniser ces aides dans le temps. Nous souhaiterions ensuite pouvoir revoir l’étalement du loyer et le prolonger d’une dizaine d’année. Ce qui représente le remboursement du prêt immobilier consenti au départ. Une situation qui nous serait ainsi plus viable. » Bref, le renouveau semble en marche du côté du Country Hall où plusieurs gros événements sont annoncés dès la reprise des activités. VINCENT ARENA

  • Les "Air Games" reviennent ce dimanche à Esneux

    Créés en 2018, les « Air Games » comptent 12 dates en Belgique sur l’année, dont deux en Flandre et une à Bruxelles. En province de Liège, c’est à Esneux, rue de l’Athénée (NDLR : sur le site qui accueille les Beach Days) que cet événement revient ce dimanche.

    « Le but n’est pas de réaliser une performance sportive, prévient l’organisateur Grégoire de Bellefroid. Cet événement permet aux adultes de retomber en enfance le temps d’un instant. On peut très bien éviter les obstacles et réaliser le parcours en marchant. Chez nous, il n’y a ni chrono, ni classement. »

    Départ à 9h30

    Le premier départ sera donné dimanche à partir de 9h30. Un parcours de cinq kilomètres avec 10 obstacles vous sera proposé. Parmi ceux-ci, on retrouvera comme l’année dernière le « Big Slide » (un toboggan géant de 13 mètres sur 35) ou encore le « Donuts Fall » (un toboggan à emprunter sur une énorme bouée) mais également deux nouveaux obstacles qui devraient être l’attraction de cette édition. Sur « Le Tarzan », le plus sportif des deux, vous devrez passer d’une plateforme à une autre en vous balançant sur une liane. Le second sera plus ludique et devrait faire le buzz. « The Cage » est un espace fermé accessible en rampant où vous devrez ensuite vous frayer un passage entre les 40 énormes boules d’un mètre de diamètre. Tout en essayant d’éviter les autres participants qui feront tout pour vous empêcher de passer.

    Inspiré de « Ninja Warrior »

    « Nous nous inspirons clairement de ‘Ninja Warrior’ et d’’Interville’ », enchaîne l’organisateur. « Mais notre volonté est d’en faire une version plus ludique avec des structures gonflables à taille adulte. Le parcours est accessible à partir de 12 ans. Et il ne faut pas spécialement être sportif pour y participer. Notre seul objectif est de s’amuser. »

    Seul ou en groupe, il reste actuellement encore quelques places au prix de 50 euros qui comprend l’accès au parcours, un t-shirt, une médaille et les deux ravitaillements. Autre grande nouveauté cette année, c’est l’association avec le concept itinérant « God Save The 90’s ». « Et uniquement pour Esneux ! Le site sera décoré aux couleurs des années 90 et la musique sur le village sera adaptée sur ce thème avec de nombreuses animations, comme un karaoké ou encore des jeux d’arcade. »

    Notons que l’accès au village, à l’apéro et aux animations est entièrement gratuit. VINCENT ARENA

    Site internet : www.air-games.be

  • Dixième édition pour Jazz04 Au Fil De L’eau, le festival qui fait marcher les mélomanes

    Ce dimanche, les promeneurs que vous croiserez à Liège risquent bien d’être aussi des mélomanes. En proposant huit concerts répartis dans sept lieux différents, le festival Jazz04 Au Fil De L’eau permet en effet de vivre quelques très bons moments musicaux tout en visitant la cité ardente. Le tout pour un prix dérisoire qui achèvera de convaincre les derniers réticents.

    Lire la suite