Folklore

  • Adamo présent pour les 40 ans du festival de la chanson italienne

     

     

    « En 40 ans, ce concert de Salvatore Adamo est certainement mon plus cadeau », commentait ému Rocco de Primis, le fondateur du plus vieux festival italien soutenu par radio Hitalia. « Au départ, il devait juste nous honorer de sa présence. Mais il aura finalement improvisé un véritable récital sur scène avec ses musiciens. Venant d’un artiste comme lui, c’est un grand honneur pour la communauté italienne et la ville de Liège. »

    Il ne restait plus une place dans la salle du Palais des Congrès où 500 personnes s’étaient donné rendez-vous pour célébrer la langue italienne. De nombreuses personnalités politiques comme Marie Arena, Frédéric Daerden, Jean-Claude Marcourt et Marc Tarabella avaient fait le déplacement. Mario Barravecchia, président du jury, la chanteuse italienne Marcela Bella et les dix candidats en lice se sont succédé sur scène.

    Et c’est la Liégeoise Julie Carpino, finaliste de l’émission The Voice Belgique en 2014, qui a remporté le concours. « Elle rencontrera prochainement à l’ambassade d’Italie à Bruxelles le dernier gagnant du festival de San Remo », conclut Rocco de Primis. « Une belle reconnaissance pour notre événement. » VINCENT ARENA

  • Blegny-Mine: des gladiateurs à la quinzième «Giornata Italiana»

    Avec ses 10.000 visiteurs sur le week-end, « La Giornata Italiana » est très certainement le plus grand événement de la communauté italienne en Belgique. À sa tête depuis maintenant cinq ans, Dominique Petta est également le Consul honoraire d’Italie en province de Liège. « Comme le festival de la chanson italienne emmené par sa cheville ouvrière Rocco de Primis, ce rendez-vous à Blegny-Mine est très important pour notre communauté. Mais nous avons récemment changé notre manière de penser. Il ne s’agit plus seulement de proposer à manger et à boire, mais aussi de mettre en avant la culture et le social. » C’est à ce titre que les bénéfices sont reversés chaque année à des œuvres caritatives. « À travers cet événement, nous essayons de venir en aide et de soutenir diverses associations comme le Télévie ou les victimes du tremblement de terre en Italie. »

    Afin de véhiculer et de perpétuer la culture italienne en Belgique, Dominique Petta invite chaque année une vedette de la chanson italienne. Cette année, c’est Antonello Venditti qui en sera la tête d’affiche le samedi soir en concert.

    Des reconstitutions historiques

    Mais l’attraction de cette 15e édition sera également et sans conteste la présence de gladiateurs les deux jours sur le site. « Depuis trois ans, nous mettons une région d’Italie à l’honneur. Après le Molise, le Frioul ou encore la Sicile l’année dernière, ce sera cette fois autour du Latium. Une région riche en matière culturelle. Nous recevrons une forte délégation romaine ainsi que l’école de cuisine de Rome. Le petit plus sera la présence d’une troupe qui proposera des reconstitutions historiques de combats antiques de gladiateurs. »

    C’est Acta, une société française spécialisée dans les animations historiques, archéologiques et expérimentales du sport qui sera chargée de ces animations. Un véritable spectacle composé de reconstitutions de combats de gladiateurs comme dans les arènes de Rome, avec quatre combattants et un présentateur. « Plusieurs représentations sont prévues les deux jours dans la prairie avec également des animations pour les enfants. » Voilà qui vaudra certainement le détour. VINCENT ARENA

  • Les "Apéros de la Basse-Meuse" débarquent dès avril pour 5 dates

    C’est à deux Liégeois, originaires de Basse-Meuse, l’un de Visé et le second de Roclenge, que l’on doit ce nouveau rendez-vous festif. Il y a trois ans, Jean-Pierre Jehaes et Sébastien Roberfroid se sont lancés après journée dans l’événementiel sous le pseudonyme de « Séjépi ». C’est à eux que l’on doit notamment les derniers Villages de Noël à Visé et à Roclenge ou encore les nombreux « After Work » dans la région.

    Mais cette fois, c’est en tournée qu’ils ont décidé de partir avec leurs nouveaux « Apéros de la Basse-Meuse ». « Nous avons questionné six communes de la région afin de connaître leurs attentes : Visé, Oupeye, Bassenge, Juprelle, Dalhem et Blegny. Quatre étaient partantes. Seules les deux dernières, déjà fortes d’un agenda bien chargé en termes de festivités, ne feront pas partie cette année de cette tournée apéritive. »

    Le concept est simple, bien connu et fonctionne à merveille aux quatre coins de la province depuis quelques années. « Nous proposerons un petit village festif de quatre jours, du jeudi au dimanche inclus, avec des chalets et des animations musicales pour toute la famille. Notre volonté est d’axer ces rendez-vous sur la proximité en travaillant avec des exposants locaux. Mettre en avant ce savoir-faire local fait vraiment partie de nos objectifs. D’ailleurs, la priorité sera donnée à 50 % aux producteurs locaux. De l’épicier au fleuriste, tous auront leur place dans cet événement. Nous proposerons des produits de bouche avec des exclusivités en la matière, comme pour les bières spéciales. »

    Ces apéros ouvriront les jeudis, vendredis et samedis de 16 à 1h du matin et les dimanches de 13 à 21h. La première date de la tournée aura lieu du 25 au 28 avril à Bassenge. Suivront ensuite dans les mois suivants Lantin (Juprelle), Lixhe (Visé), Haccourt (Oupeye) et Argenteau (Visé) en mode indoor. Retrouvez toutes les infos sur la page Facebook « Sejepi After Work ».